Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

James Patterson et Marshall Karp : Tapis rouge (Éd.L'Archipel, 2014)

Zach Jordan est un policier new-yorkais affecté depuis trois ans au NYPD-Red, unité d'élite de la police new-yorkaise chargée de protéger les VIP. Côté sentiments, il est ami avec Cheryl Robinson, une psy des services de police qui vient de vivre une rupture amoureuse. Le coéquipier de Zach Jordan étant indisponible, on lui adjoint une nouvelle collègue, pour une mission temporaire. Il s'agit de Kylie MacDonald, une blonde aux yeux verts qui fut sa petite amie naguère. Elle est aujourd'hui mariée à un sémillant scénariste et producteur de télévision, Spence Harrington. Celui-ci travaille avec les Studios Silvercup, complexe de production cinématographique installé à New York depuis peu. À la fois, Zach est ravi de retrouver son ancienne copine Kylie, mais il redoute leurs rapports à venir.

Afin de faire concurrence à Los Angeles, le maire de New York a décidé de valoriser encore davantage sa ville. L'évènement, c'est “Hollywood sur Hudson”, un festival de cinéma qui réunit les plus grands noms de la profession, et va attirer le public. Toutes les équipes du NYPD-Red sont mobilisées pour la sécurité du festival. Dès le premier jour, un invité est victime d'un empoisonnement criminel à l'hôtel Regency. Le quinquagénaire Sydney Roth était un producteur de cinéma comptant plus d'ennemis que d'amis, il est vrai. Durant la même matinée, l'acteur Ian Stewart est assassiné sur un tournage au Studio Silvercup. Ce séducteur mûr a été abattu par son épouse comédienne, utilisant une arme chargée de vraies munitions. Erreur d'inattention de l'armurier, innocent mais qu'on arrête.

Ian Stewart, tué pour raison sexuelle ? “Pour eux, l'adultère n'est pas un mobile criminel. C'est juste un mode de vie” relativise Kylie. Arrive la première soirée de gala, au Royal City Hall. L'établissement est l'objet d'une sécurité maximum. Dans sa robe élégante, Kylie observe de l'intérieur, tandis que Zach suit la fête via les caméras de surveillance. Ce qui n'empêchera pas qu'un cocktail molotov soit lancé sur un des prestigieux invités. Grimé en technicien, le coupable a trompé tout le monde, avant de réussir à s'enfuir. Celui qui se surnomme Le Caméléon est plutôt un figurant qu'un acteur.

De son vrai nom Gabriel Benoit, celui qui a planifié cette série de meurtres vit avec son amante Lucy Carter, mais il a agi seul pour ces trois premiers crimes, afin que son scénario reste sans faille. Un imprévu : Mickey Peltz, ex-accessoiriste spécialisé dans les explosifs, a compris que Gabe Benoit est l'auteur des meurtres. Sans doute pas un allié fiable en ces circonstances. Par contre, Peltz pourrait renseigner la police. Aiguillonnés par la capitaine Delia Cates, leur supérieur, Zach et Kylie poursuivent leur enquête tous azimuts. Le mari de Kylie, Spence Harrington, risque de troubler la suite et de se mettre en péril, en se mêlant de cette affaire. Les brigades canines de New York ne seront pas inutiles pour retrouver une piste. Mais déjà, Gabe Benoit a programmé un final explosif...

 

Tant pis s'il faut le répéter à chaque fois qu'on évoque un roman signé James Patterson : sa première grande qualité, c’est la fluidité de sa narration. Quelles soient dangereuses, criminelles ou souriantes, les situations sont claires. En ne cherchant pas à exagérément noircir le mystère au risque de l'alourdir, le tempo nous offre ces rebondissements et ce feu d’artifice de péripéties mouvementées qu'attendent les lecteurs.

Nous sommes dans une Amérique actuelle, comme l'indiquent certaines séries télé citées. Outre les héros, les protagonistes sont décrits de façon enjouée. Le “méchant” étant identifié, il ne s'agit pas strictement d'un roman d'enquête. D'un côté, nous suivons les méfaits de ce Caméléon, mettant en place les étapes du scénario qu'il a imaginé. Dans le camp des policiers, c'est à la première personne qu'est racontée l'affaire, par Zach. On n'y ménage pas ses efforts pour dénicher et contrer le redoutable adversaire.

L'univers du cinéma, même à la sauce new-yorkaise, participe à la dédramatisation de l'ambiance. D'autant que la partenaire Kylie est à l'aise dans ces milieux. Coécrit avec Marshall Karp, l'ambition de ce roman est à la fois d'être divertissant et diablement agité. James Patterson est un maître en matière de comédie policière à suspense. On a plaisir à lire ces histoires aux chapitres courts, pleines de vivacité, qu'il exploite à merveille.