Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

Luc Bossi – Isabelle Polin : Trouvée (Éd.Fayard, 2014)

À Bordeaux, on la connaît sous le nom de Clara Langlois. Âgée de vingt-cinq ans, c'est une étudiante en Histoire de l'Art, et une littéraire. Elle a des amis tels Inès Miranda, originaire du Chili, ou le jeune Louis. Voilà quatre ans, depuis un 29 février, que Clara vit en couple avec François Ménard. Ils habitent dans une maison isolée de la presqu'île d'Ambès, à moins d'une demie-heure de Bordeaux. Elle a baptisé leur villa Bahia, en référence à un titre de Véronique Samson. À part leur récent voisin M.Rives et son chien, il n'y a guère de passage par ici. François est un scientifique, de dix ans plus âgé que Clara. Ce jour-là, elle trouve un message dans ses affaires scolaires : “Je t'ai trouvée”. Dans le même temps, un certain Jean-Marc Royer est assassiné dans la région. Bien que Clara n'ait aucun lien avec lui, elle a parallèlement décrit la scène du meurtre dans un texte, pour ses études.

Quand le chien de M.Rives est retrouvé poignardé sur leur terrasse, l'angoisse qui habite déjà Clara augmente. François s'arrangera pour faire disparaître le cadavre du chien et les traces de sang. Toutefois, il va devoir révéler à sa compagne que l'univers qu'il a construit autour d'elle est faux. Selon un protocole médical discutable, François a utilisé en grande partie l'hypnose pour gommer son vrai passé, substitué par un autre. En réalité, son père Yvan Royer était médecin à Chartres. Le jour où il fut assassiné, le tueur kidnappa Clara. Elle était alors âgée de seize ans. Se faisant appeler “Lycaon”, son ravisseur la séquestra durant quatre années. On la retrouva dans un squat, l'esprit à demi perdu, après qu'elle ait réussi à s'enfuir. Malgré le traitement médical appliqué par François, des zones d'ombre subsistent. Déjà sujette à des cauchemars, Clara éprouve d'inquiétantes réminiscences.

Capitaine de gendarmerie à Chartres, Marianne Brunel enquêta sur le meurtre du père de Clara. Ayant compris que Lycaon se manifestait à nouveau, elle rejoint Bordeaux. Malgré les signes qu'elle estime identiques, le commissaire Girard n'est pas convaincu qu'existe un lien. D'autant qu'à l'époque de l'affaire Clara, on suggéra que Marianne était l'amante d'Yvan Royer, qu'elle aurait dû être écartée du dossier. François juge préférable d'isoler sa compagne pour le moment. Ce qui n'empêche pas Clara de ressentir la présence du tueur, pas loin d'eux. Après avoir interrogé Inès Miranda, Marianne Brunel s'invite chez le couple. L'animosité mutuelle entre Clara et la capitaine de gendarmerie est restée intacte. Quand elle lit la presse concernant le meurtre de son père, Clara constate qu'on l'y traita tel un monstre. François semble toujours son unique protecteur, mais elle ne sait à qui se fier...

 

Il peut arriver qu'une personne, ignorant un mince détail de son passé, s'invente quelque mystère autour de cet épisode insignifiant. Léger trouble psychologique sans conséquence, que l'intéressée est capable de corriger. Par contre, si c'est tout votre parcours perso qui a été modifié par un tiers, qu'elle qu'en soit la raison, voilà une situation qu'il sera complexe de surmonter. Car il ne s'agit pas seulement des faits que vous avez traversés, mais aussi de votre comportement d'avant. Fut-elle naguère Clara l'innocente ou Clara la violente ? Le personnage de Lycaon a-t-il existé, où n'est-il qu'une abstraction lui ayant permis de s'expliquer ? Résurgence d'une agressivité issue du passé, ou véritable retour d'un diabolique lycanthrope ? Telles sont quelques-unes des questions par les auteurs.

Pour que soient convaincantes les intrigues à but angoissant, on ne peut se borner à une poignée d'interrogations et à une ambiance superficielle. Ni même exagérer la paranoïa du personnage central. C'est là que Luc Bossi et Isabelle Polin se montrent très habiles. En entrant très rapidement dans le vif du sujet, sans tergiversations oiseuses. En présentant une “normalité” apparente, et en jouant sur les images sombres restant dans le cerveau de Clara. En portant le soupçon sur tous ceux qui approchent la jeune femme, sans qu'ils semblent si dangereux. Cet équilibre franchement réussi alimente une intrigue qui nous fait bientôt frissonner. On suit avec passion les méandres de ce suspense, concocté avec précision et écrit avec soin.