Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

Anne Perry : Le mystère de High Street (Ombres Noires, 2014)

De nos jours à Cambridge, Monty Danforth est l'employé de la librairie de Roger Williams. Actuellement souffrant, son patron est au repos chez lui à l'extérieur de la ville. Monty doit répertorier le contenu d'un lot de livres, le fonds Greville. Parmi les ouvrages, il trouve un document qui pourrait être précieux. Il s'agit d'un très ancien manuscrit sur parchemin. Le texte n'est pas en hébreu, comme il l'a cru, mais en araméen. Il tente de le photocopier, mais rien n'apparaît au final. Idem lorsqu'il prend une photographie, le document reste vierge du texte. Accompagné d'une enfant blonde d'environ huit ans, un vieux monsieur se présente à la boutique, disant s'appeler Judson Garrett. Il est acquéreur du document de grande valeur. En l'absence de son patron, Monty ne peut prendre de décision.

Dès le lendemain, Monty consulte son meilleur ami, Hank Savage. C'est un scientifique à l'esprit très pragmatique, peu enclin au mysticisme, réaliste sur la nature humaine. Il sort le parchemin du coffre-fort de la librairie afin de le lui montrer. Hank admet l'étrangeté de ce document, dont l'ancienneté ne fait pas de doute pour lui. Monty veut téléphoner à son patron, mais Roger Williams reste injoignable. Plus tard, c'est un “Prince de l’Église” qui se présente à la librairie. Comme Judson Garrett, mais probablement pour d'autres motifs, il tient à obtenir le précieux document. S'il prend un air faussement aimable, ses propos sont plus proches de la menace que du simple conseil. L'esprit troublé, Monty en vient à penser que ce parchemin peut être capital pour l'ensemble de la chrétienté.

Sans nouvelle de Roger Williams, Monty se rend dans le village où réside le patron de la librairie. Il fait là une macabre découverte, et se retrouve encore plus seul pour décider de ce qu'il doit faire du document en araméen. Peu après, Monty est abordé par un troisième homme. Celui-ci se présente comme un érudit, se donnant pour mission d'éclairer tous ceux qui le souhaitent, y compris sur des vérités cachées. Il n'ignore pas que l’Église est prête à faire monter les enchères pour s'approprier le document. L'érudit explique à Monty l'origine authentique du parchemin, sans conteste important. Si c'est le cas, lui dit Hank, une estimation par un expert devient inutile. Mais que faire d'un tel document ?...

 

La collection Ombres Noires nous présente ici une novella signée Anne Perry. On connaît le talent de cette auteure dans les romans historiques (chez 10-18 : série “Charlotte et Thomas Pitt”, série “William Monk”, etc.). Anne Perry se montre aussi convaincante dans les histoires plus courtes (série “Petits crimes de Noël”). Situé à notre époque, le conte qu'elle nous propose complète l'étendue de son indéniable savoir-faire.

C'est un suspense flirtant avec le genre Fantastique, grâce à une petite dose de surnaturel. En réalité, ce sont des questions religieuses qui sont au centre de cette intrigue. On se met aisément à la place du héros Monty, désemparé face aux inquiétants personnages (hostiles, peut-être) qui souhaitent se procurer l'objet en question. Cette très agréable novella est suivie d'une interview d'Anne Perry, où elle explique l'origine de l'idée exploitée dans ce texte. Une histoire mystérieuse et mystique fort plaisante.