Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Mario Ropp : Mais à qui appartient Victor ? (Fleuve Noir, 1980)

Mario Ropp : Mais à qui appartient Victor ? (Fleuve Noir, 1980)

Marc Servier part en vacances. Sur la route, la voiture qui le précède est priée d'appeler un numéro de téléphone. Dès qu'il le peut, Marc transmet le message à la conductrice, une jolie Eurasienne. Elle s'en moque, repartant bientôt. Marc la prend en filature. Quand il la voit s'arrêter, il stoppe un peu plus loin. Il voit la jeune femme pousser son véhicule dans le canal. Rebroussant chemin, il la prend à son bord. Marc constate que le chien de l'Eurasienne est hostile à sa maîtresse. Celle-ci semble même ignorer le nom de l'animal. Alors qu'il dîne avec la jeune femme, Marc appelle discrètement le numéro de téléphone qui était indiqué. Pas de réponse, mais l'annuaire lui permet de savoir que ça correspond à Norbert Turondeau, le mari de l'Eurasienne Yo.

Marc oblige Yo à retourner chez elle. C'est ainsi que tous deux découvrent le cadavre de Norbert. Se sentant amoureux de Yo, Marc ne veut pas croire qu'elle soit la meurtrière. Décidant de rester à son côté, il contacte la police. Les soupçons de l'inspecteur Gerry Mellaud envers l'épouse du mort restent relatifs. Puisqu'il y a eu également vol, on peut s'interroger sur le véritable motif du crime. Deux autres personnages font leur apparition dans l'affaire : Ada Gerald, la maîtresse de Norbert, et Gérard Hyppolite, un ami de Yo que l'on surnomme Hippo. Ces deux-là avaient aussi de bonnes raisons de supprimer Norbert.

Quelqu'un d'autre intrigue fortement le policier Gerry Mellaud : Victor. Quel est donc le rôle de ce chien qui accompagnait Yo, à qui est-il ? En réalité, l'Eurasienne se trouvait dans la voiture d'Ada. Néanmoins, cette dernière affirme ne pas connaître ce chien. S'agit-il du chien d'Hippo ? Non, il possède un animal, mais pas celui-ci. Alors, ce pouvait être le chien de Norbert ? Certainement pas, car il n'en avait pas, et même détestait les bêtes. Quand Victor s'enfuit, il devient improbable d'identifier le maître de ce chien. Si, dans cette histoire, chacun présente sa version des faits, peut-être l'assassin finira-t-il par se couper dans ses explications ?...

De son vrai nom Marie-Anne Devillers, Mario Ropp naquit le 18 décembre 1917 à Héricourt en Haute-Saône. Elle est décédée le 20 décembre 2007 à Tonnerre, dans l'Yvonne. De 1957 à 1983, elle a produit quatre-vingt-quinze titres pour la collection Spécial-Police du Fleuve Noir, plus sept romans signés Dominique Dorn dans la collection La Chouette chez Ditis. Certains de ses confrères auteurs du Fleuve Noir trouvaient qu'elle était exploitée par leur éditeur, en raison d'un succès bien réel. Ses intrigues possédaient, comme l'a souligné l'expert Michel Lebrun, d'excellents points de départs, mais avaient tendance à se diluer. Il ne s'agissait pas de “remplissage”, plutôt d'ajouter des sinuosités énigmatiques ou des hypothèses sans grande utilité. Pour autant, les suspenses de Mario Ropp restent fort agréables à lire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :