Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

A.B.Guthrie Jr : Retour de bâton (Série Noire, 1994)

Au début des années 1970, le Montana compte à peine 700.000 habitants. État du nord des États-Unis, où se trouve la petite ville de Midbury, 1500 âmes dans un comté qui en recense 3500 à 4000. Quadragénaire, Chick Charleston en est le shérif depuis quelques années. Âgé de dix-sept ans, étudiant doué pour le base-ball, Jason Beard est un supplétif dans l'équipe du shérif, trop jeune pour être adjoint. Néanmoins, Charleston lui accorde sa confiance pour certaines missions. Ce soir-là, il y avait un pique-nique au clair de lune, sur le territoire vallonné de Midbury. Buster Hogue a été abattu d'une balle dans la tête. Sa tête chauve, avec ou sans son chapeau, faisait une belle cible. Il est transporté par Jason aux urgences d'un hôpital proche. Rien n'indique qu'il survivra malgré les soins apportés par le Dr Ulysses Pierpont, qui est psy et non généraliste comme Old Doc Yak.

Veuf, père de Buster Junior et du simplet Simon, Buster Hogue est un gros propriétaire de la région, cumulant les terres et les troupeaux. C'est peu dire qu'il a beaucoup d'ennemis dans la contrée. Souvent, il s'agit de bisbilles sans conséquences entre voisins. Comme avec Guy Jamison, qui tient un ranch pour touristes qu'il n'a pu étendre à cause de Hogue. Jason et le shérif vont ensuite interroger Ben Day, dans son ranch minable. Lui aussi a eu des embrouilles carabinées avec le puissant Buster Hogue. Le plus taiseux des témoins qui étaient au pique-nique, c'est le vieux McNair. Il déteste les flics, qu'il traite de “taons”. Assez copain avec Hogue, il a récupéré son chapeau abîmé. Moitié-Français, moitié-indien, Pierre Chouquette est une sorte d'ermite qui ne s'occupe que de son boulot, ramasser du bois. Que Buster Hogue ait été blessé grièvement ne l'intéresse nullement.

Pratiquant la pêche à la ligne après une averse, Jason trouve la douille de l'arme du crime. La mort de Buster Hogue venant d'être annoncée, il s'agit officiellement d'un meurtre. Le shérif doit calmement remettre les choses au clair avec Buster Junior, qui l'a publiquement provoqué pour son manque d'efficacité. Jason et Charleston rendent visite au Professeur Hawthorne (avec sa fille Marguerite). Cet ancien géologue dans le pétrole, devenu écolo, est un collectionneur d'armes anciennes. Un de ses fusils a disparu, probablement l'arme du crime. Ne résidant que ponctuellement ici, le psy Pierpont vient parler au shérif du cas de Simon Hogue, son patient. Une semaine passe jusqu'aux obsèques de Buster Hogue, sans progrès de l'enquête. Neuf jours plus tard, c'est au tour de Ben Day d'être assassiné dans sa ferme, d'un coup de feu. Ce qui ne trouble guère sa veuve.

La vieille Mrs Jenkins perdant la tête, elle a dû être confiée à un lointain hôpital. Jason l'y a conduite. Au retour, il fait la connaissance par accident de Mike Day, le frère de Ben Day. Un homme assez malin dans les investissements, semble-t-il. La police de l’État a envoyé un enquêteur à Midbury, Gus Gewald. Ce dernier pense qu'il s'agit d'une affaire d'adultère entre Buster Hogue et Ben Day, non sans envisager d'autres hypothèses improbables. Le shérif a collecté plus d'indices qu'il n'y paraît. Il va bientôt piéger le coupable…

 

Alfred Bertram Guthrie, Jr. (1901-1991) se fit connaître en France avec deux westerns : “La Captive aux yeux clairs” (Denoël, 1947) et “Oregon-Express” (Denoël, 1956), Prix Pulitzer 1950. Ces romans ont été réédités en 2014 chez Actes Sud, collection «L’Ouest, le vrai» sous le titre “La Route de l’Ouest”. La Série Noire publia plusieurs romans de la série ayant pour héros le shérif Chick Charleston : “Retour de bâton” (1994 - Wild Pitch), “Le produit d'origine” (1996 - The Genuine Article), “Les loups sont innocents” (1981 - No Second Wind). Deux autres titres avec Chick Charleston, Playing Catch-up (1987) et Murder in the Cotswolds (1989) n'ont jamais été traduits en français.

Si Nicholas Evans, James Lee Burke, et quelques autres romanciers ont pris depuis pour décor le Montana, A.B.Guthrie Jr les précéda avec autant de talent. Cette histoire racontée par le jeune Jason Beard, c'est avant tout la chronique d'une petite localité du Montana. Un pochtron qui est plutôt mieux en cellule que dehors, un incident avec le vieux cheval du vieux Plenty Toogood, Mabel Main la standardiste gardée malgré l'automatisation du téléphone, la vieille Mrs Jenkins qui chantonne n'importe quel air, Jason assez bon sportif qui rend de menus services à chacun, tout cela constitue la vie d'une bourgade telle que celle-ci. Dans ce pays peu peuplé, les distances avec les villes voisines font également partie du rythme de leur quotidien.

Décrire l'ambiance ne signifie pas que l'intrigue soit mineure, bien au contraire. Mais ça explique que le shérif Chick Charleston ne se précipite pas dans son enquête, qu'il ne compte nullement sur des empreintes ou des témoignages décisifs. À côté de son équipe routinière d'adjoints, la jeunesse de Jason est un atout qu'il ne néglige pas. Au final, on s'aperçoit que la construction du roman est plutôt subtile. Cette première enquête du duo offre un suspense de très belle qualité.