Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

Pierre Pouchairet : Une terre pas si sainte (Éd.Jigal, 2014)

D'origine française, Dany Cohen et Guy Touitou sont devenus policiers en Israël, où ils se sont installés. Une famille de cinq personnes a été massacrée dans une colonie juive, non loin de Naplouse. C'est le Shabak, la sécurité nationale, qui est chargée de l'affaire, Dany et Guy n'étant que des observateurs. Le mari, chimiste dans une société pharmaceutique, et sa famille n'étaient pas des fanatiques de la colonisation dans les territoires occupés. C'est par proximité de l'emploi de M.Uzan qu'ils habitaient là. Néanmoins, Guy et Dany ont trouvé 90.000 dollars en liquide cachés chez lui, et encore 4.500 dollars dans son bureau. Ce qui mériterait des réponses. Le Shabak se pose moins de questions. Ils procèdent à l'arrestation d'une brochette de suspects à Naplouse malgré de faibles indices. Un attentat n'empêchera pas ces interpellations. Un des suspects en fuite sera bientôt abattu.

Âgée de trente-cinq ans, Maïssa Thabet est capitaine de police à Ramallah. Ses parents ont fait partie des proches de Yasser Arafat. Elle reste en contact avec des anciens de la cause palestinienne, aujourd'hui aisés et pacifiques. Suite aux arrestations, Maïssa est envoyée en mission à Naplouse. Les familles nient l'implication de leurs fils. La sœur d'un suspect fournit un alibi à son frère, ce qui sera confirmé par des caméras de surveillance. Hélas, une preuve trop vite détruite car la fatalité s'en mêle. Le riche Habib Marouane, ami des Thabet, avoue à Maïssa être finalement sceptique sur l'utilité d'une enquête. Quant à Oussama, le supérieur de la policière, il n'y croit guère non plus. Les enjeux sécuritaires d'Israël sont plus forts que l'action de la police de l'autorité palestinienne.

Un trafic de méthamphétamines sévit dans la région niçoise. Une affaire sur laquelle Gabin Mournet, flic des Stups, enquête avec d'autres services de police. La piste du patron du club Blues Power se précise, après les aveux d'un consommateur de meth. Une rafle dans cette boite permet d'arrêter Christophe Chambon, un dealer, et d'explorer ses douteuses relations monégasques. À Jérusalem, un type excité est abattu tout près du Mur des Lamentations. Sur lui, la police découvre exactement la même drogue que celle circulant à Nice. Il se la serait procurée du côté de Naplouse.

Gabin Mournet est envoyé en Israël, où Dany et Guy devront coopérer avec lui. Informée de ce trafic de drogues, Maïssa se rend au camp de Balata, sans doute au cœur de l'affaire. Un possible lien existerait avec le puissant Hamas, ou peut-être avec des religieux musulmans. Maïssa et son collègue y sont visés par des tirs. En parallèle ou ensemble, le flic français, le duo de policiers juifs et leur consœur palestinienne plongent dans un imbroglio d'autant plus périlleux qu'on est dans une région du monde instable…

 

Rares sont encore les polars ayant pour décor l’État d'Israël aujourd'hui. D'autant moins quand une part des faits se déroule côté palestinien. D'ailleurs, il est bon de se remémorer la géographie, même sommairement. Israël plus la Cisjordanie correspondent environ à la superficie de la région Bretagne. En plus désertique, mais avec une population plus dense en zones urbanisées. Les “colonies juives” sont ultra-protégées, ce qui coûte très cher à Israël. Sans oublier le Mur construit par les Israéliens, rendant les parcours entre les deux secteurs assez compliqués. Telle est la situation extrêmement complexe qui sert de toile de fond à cette histoire policière, et lui offre une originalité certaine.

Comme chacun sait, même en temps de guerre, le commerce continue. Autrefois, ce fut le marché noir. Désormais et depuis longtemps, malgré des contextes belliqueux, ce sont les trafics en tous genres qui fleurissent. Il serait surprenant qu'Israël échappe à ces bizness illégaux. Quand il met en scène ses quatre principaux personnages, l'auteur a l'habileté de nous les présenter comme des policiers expérimentés. Chacun est influencé par sa culture, mais ils restent des enquêteurs professionnels. Une aventure fort agitée les attend, non dénuée de réels dangers, où il est difficile de faire confiance à qui que ce soit. Un roman d'action réaliste et actuel, un suspense entraînant et très crédible, c'est ce qu'a concocté Pierre Pouchairet pour le plaisir des lecteurs.