Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

Marc Villard : Harmonicas et chiens fous (Cohen & Cohen Éd., 2015)

Recueil de nouvelles de Marc Villard, en majorité inédites.

Le dernier combat – Précaire, la vie d'Hakim Kosta, de sa femme Nina et de leur fillette de trois ans, dans ce coin de Belgique. Hakim est un boxeur de quartier, sans gloire. Nina chante dans des bars, selon la générosité de quelques clients. Elle possède une vraie voix, et s'accompagne à la guitare. Mais leur avenir est plus terre-à-terre que leurs espoirs.

Mama-San – À Bruxelles, Daniel et deux amis forment un groupe musical qui s'inspire de Crosby, Still, Nash & Young. Ils ont décroché un contrat à Ostende, pour une soirée au club Mama-San. C'est un tout autre genre de contrat que M.Vorenkamp propose à Daniel. Le comptable Benitez s'est mal comporté. Il faut sévir avant qu'il quitte la capitale belge.

L'harmonica – À Saint-Quentin, Paul Declerck est un VRP en électroménager et un virtuose de l'harmonica. Divorcé de Sylvia, il est aussi le père du petit Gérôme. Même à bord d'une Cadillac bleu lagon, les balades trop rares avec son fils s'avèrent déprimantes, sujettes à boire quelques verres de trop. Quant à imaginer un hypothétique départ, est-ce illusoire ?

Hallucinex – Elle est mal dans sa tête et dans sa vie, Brigitte. Ce n'était pas le chanteur Alan qui pouvait lui apporter un quelconque équilibre, ni une réponse aux médicaments dont elle abusait. Fuir une clinique psy pour se retrouver sur le trottoir parisien n'était pas de nature à l'aider, non plus. Il n'y aurait qu'un repos forcé qui puisse la soulager.

Le stade Jean Carillon – C'est dans ce modeste stade de Lamberville que s'entraînent Fabien et ses copains d'une douzaine d'années. Avec les frères Masnaghetti, des graines de pros, peut-être ? Âgé de dix-huit ans, Freddy traîne souvent dans le tribunes, chantonnant des standards du rock. Sa disparition va finir par perturber la vie de Fabien.

La rivière argentée – C'est dans un décor forestier que le jeune Belge Alex, ouvrier pour l'été dans une scierie, et la belle Eva, dix-sept ans, se sentent mutuellement attirés. Ensemble, ils chantent le répertoire emprunté aux Everly Brothers, et font de promenades en barque. Alex compte suivre des études de cinéma, tandis qu'Eva espère poursuivre dans la musique.

Le voyageur immobile – Thierry est originaire de Roubaix. Pas vraiment majeur, il squatte dans la Gare du Nord avec sa copine d'infortune Stella. Tous deux se prostituent afin de s'offrir quand c'est possible une modeste chambre d'hôtel, pour un peu d'hygiène. Un jeu sale qui peut devenir dangereux. Car ils ne sont pas les seuls déclassés à rôder dans cette gare, à hanter les wagons vides isolés.

Né dans le bayou – Natif de la région de Lafayette, en Louisiane, Tim a trouvé l'occasion d'étudier le français en Europe. Très habile joueur d'accordéon sudiste, il se produit dans des animations "square dance" en pays wallon. De la country pour des cow-boys de pacotille. Sur leurs motos, certains d'entre eux apparaissent menaçants, quand même. Jusqu'à se croire des héritiers du Klan et de ses méthodes ? Tim se demande s'il faut les dénoncer ou rester prudent.

Jaurès-Stalingrad – Employé des Assurances réunies, Martin est surtout un passionné de musique. Un vendeur de partitions rares, inédites, lui a fixé rendez-vous dans le métro parisien. Le nommé Silver n'est pas venu, cas de force majeure. Néanmoins, Martin va réussir à s'emparer desdites partitions. Tant pis s'il faut supprimer l'intermédiaire.

Beauduc – Le parcours d'Ulrike, trente-six ans, a été chaotique depuis son Allemagne natale jusqu'à cette plage de Beauduc. Sans doute était-ce une chanteuse possédant un certain talent. Maintenant, elle vit avec sa fille dans son bus échoué là, non loin d'autres marginaux. Nina, sa fille de dix ans, semble avoir disparu. Elle ne doit pas trop compter sur la solidarité de ses voisins, passifs de nature.

La réputation de Marc Villard n'est plus à faire : c'est un maestro de la nouvelle, un prince du texte court. Tel un rockeur inspiré donnant le maximum dans chacun des morceaux qu'il a créé et qu'il interprète, il nous entraîne sur les pas de ses personnages. Des anti-héros ? La formule serait trop facile, et inexacte. Ce sont des “esquintés”, malmenés par leurs choix personnels de vie, où parce que le hasard néfaste s'en mêle. Ça s'arrangera ou bien ça empirera pour eux ? Allez savoir ! Ils ont perdu leur capacité de résilience, mais subsiste peut-être une lueur en eux. À part sur la plage de Beauduc, près de l'Etang du Vaccarès, c'est par temps de grisaille en Belgique et dans le Nord de la France que nous fait cette fois voyager Marc Villard. Des nouvelles à savourer !