Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Mark Zellweger : Panique au Vatican (Éd.Eaux Troubles, 2015)

Mark Zellweger : Panique au Vatican (Éd.Eaux Troubles, 2015)

Le Sword est un service de renseignements géostratégiques indépendant et neutre basé en Suisse. Créé et dirigé par Mark Walpen, avec l'appui de son père diplomate Ralph, cet organisme s'est doté d'unités d'action, les Faucons, capables d'intervenir dans le monde entier. Ils ont même étoffé depuis peu ces groupes, entraînés discrètement à Zermatt. En ces vacances de Noël, Mark et ses deux enfants séjournent dans cette station, avec son amie Anook. Ils seront bientôt rejoints par Ralph Walpen, auquel on vient de soumettre un cas assez délicat. Repos relatif pour Mark qui, tandis que ses nouveaux Faucons seront prêts à opérer dès de début janvier, continue à observer la situation internationale.

Choisi par les cardinaux quelques mois plus tôt, le nouveau pape Anastase V est d'origine chinoise. Il s'est montré beaucoup plus réformiste qu'on l'imaginait, bousculant le dogme et les hypocrisies vaticanes, voulant inscrire le catholicisme dans le siècle actuel. Dès le 6 janvier, il entreprend un voyage en Australie puis en Asie. Du côté de la Chine, il semble y avoir du changement aussi, le président Zang Ying Ye ayant nommé un vice-président plus jeune et réformateur que les cadres garants de l'orthodoxie. Par contre, des attentats ont secoué le Tibet toujours chinois par annexion, peut-être le fait de partisans du Dalaï-lama. Au cœur du Vatican, c'est un drame passionnel qui a causé la mort de quatre personnes, chez les Gardes Suisses. La version officielle évoque un suicide le l'assassin.

Dans la principauté italienne de San Martino della Cima, il y a aussi un problème. Ralph Walpen est contacté par la mère australienne de la jeune princesse. Voilà deux ans, Kathleen Parker a épousé le prince Paolo Spinola. Depuis quelques temps, la mère Hannah Parker ne parvient plus à joindre sa fille. Sous le charme de l'Australienne, Ralph demande à Mark d'intervenir dans cet État indépendant. Ce n'est pas si facile, mais l'Israélienne d'origine Rebecca, éminent membre des Faucons, réussit à s'infiltrer au sein de l'hôpital où la princesse consulte souvent. Sans témoin, Kathleen avoue à Rebecca qu'on attend d'elle qu'elle produise un héritier princier. Si elle souhaite fuir dès que possible, il faut mettre au point une opération d'envergure pour l'exfiltrer en rusant avec les autorités.

De passage à Paris, Ralph rencontre secrètement le Dalaï-lama en personne. Grâce au pape Anastase V, des accords étaient en bonne voie avec la présidence chinoise. À cause des récents attentats, ils risquent d'être caducs, alors que le Dalaï-lama ignore s'ils ont été l'œuvre de ses partisans ultras. Le pape doit interrompre son voyage durant plusieurs jours, s'arrêtant à Honk Kong. On annonce qu'il est souffrant, soignant une maladie virale. Par un cardinal suisse, Ralph apprend qu'en réalité Anastase V a disparu, probablement enlevé. Ce même ecclésiastique pense que, dans le cas des quadruples morts chez les Gardes Suisses, il s'agit d'un complot. Anne Jordan, mère du supposé coupable "suicidé", est certaine également que le Vatican masque la vérité.

Il est temps pour les Faucons de Mark Walpen d'entrer en action, dans quatre directions différentes. Aucun d'eux n'ignore la grosse part de risque, en particulier d'entrer en Chine sans autorisation. Chevronnés, l'ex-officier français Paul de Séverac et son collègue indien Deepak Singh sont chargés de l'affaire tibétaine. Sur place, ils peuvent compter sur les moines bouddhistes. Tandis qu'une deuxième équipe se rend à Rome pour enquêter sur le Vatican, Rebecca et son groupe s'occupent de la princesse. Ralph accompagne à Honk Kong la quatrième équipe, qui espère retrouve la trace du pape Anastase V…

 

Dans “L'envol des Faucons” (2014), les lecteurs avaient fait connaissance avec le Sword et les Faucons de Mark Walpen. Les voici de retour, pour un deuxième roman d'aventures. Depuis les histoires d'espionnage de la Guerre Froide jusqu'à des thrillers plus proches du monde d'aujourd'hui, existe une grande tradition d'intrigues internationales aux récits fort mouvementés. Toutefois, avant que ses héros ne partent en mission, Mark Zellweger se donne le temps de nous présenter en détail personnages et contextes. Ensuite, place aux scènes périlleuses et agitées, à travers la planète.

Soulignons certaines allusions ou des clins d'œil. Alter-ego du pape François, Anastase V apparaît encore plus favorable à des réformes de fond (la pédophilie, les préservatifs). Comme une certaine princesse monégasque native de Rhodésie-Zimbawe, celle qui est ici captive de son époux vient aussi d'un lointain pays, l'Australie. Le crime au Vatican s'inspire du cas d'Aloïs Estermann, commandant de la Garde Suisse, et de son épouse Gladys abattus en mai 1998 par le vice-caporal Cédric Tornay, qui se suicida ensuite. Une affaire mal éclaircie, disons-le. Évidemment, “Panique au Vatican” est une fiction, donc sans lien avec ces exemples. Pour ce qui est de la situation du Tibet, elle est du domaine de la réalité. L'auteur s'offre la présence du Dalaï-lama, en guest-star. De l'action et une intrigue mondiale, voilà de quoi séduire les amateurs de polars trépidants.

Chaque jour, toutes mes chroniques et mes infos :

http://www.action-suspense.com/

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :