Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

François Darnaudet : Autopsie d'un bouquiniste (Éd.Wartsberg, 2015)

Originaire de Bordeaux, Francis Darnet est un oisif de quarante-cinq ans vivant à Paris. Ce passionné de polars aime à découvrir des auteurs dont il n'a pas encore exploré l’œuvre. Y compris parmi les romanciers plus anciens, tel Chester Himes. À peine sait-il que ce grand écrivain noir américain séjourna quelques semaines à Andernos, sur le Bassin d'Arcachon. C'était au printemps 1953. Âgé de quarante-quatre ans, Chester Himes était accompagné de Willa Thompson, sa compagne du moment. Ils logeaient dans la villa de son traducteur et ami Yves Malartic. Il n'écrivait pas encore d'histoires policières, se consacrant à des romans politiques et sociaux s'inspirant de sa propre vie. Himes devait terminer “The third generation”, avec un dénouement plus percutant, à la demande de son éditeur. Même s'il ne parlait pas un mot de français, son séjour à Andernos fut très agréable.

Au temps où ils étaient étudiants, Francis Darnet fit partie d'un petit groupe de copains qui étaient comparés aux mousquetaires de Dumas. Il ne les a plus revus depuis l'époque. Il y avait Piter, Robert, lui et Béa, jolie fille dont les trois garçons étaient amoureux. Ils se sont installés autour du Bassin d'Arcachon, sauf Francis parti à Paris. Robert Sollers, dit Soso, est devenu bouquiniste. Il vit avec Béa, tandis que Piter est resté l'ami du couple. Voilà quelques années, Soso a eu besoin d'une cure de désintoxication en Dordogne. Il semble que Béa et lui se soient éloignés ces derniers temps. Soso a une maîtresse, Hélène, artiste peintre ressemblant à Venexiana Stevenson, la tueuse éprise de Corto Maltese, ou à la chanteuse Barbara. Béa n'est pas forcément fidèle, non plus. S'il retrouvait des pages inédites de Chester Himes comme il l'espère, Soso réussirait un beau coup financier.

En juin 2015, Francis apprend la mort suspecte du bouquiniste. Il rejoint ses amis Piter et Béa entre Arcachon, Andernos et le Cap Ferret. Soso serait tombé de son balcon alors qu'il assistait à un incident : il y avait une rixe entre deux jeunes sur la plage, un vagabond ayant volé l'Iphone d'un étudiant Noir ivre. Les gendarmes locaux surveillaient pourtant le jeune marginal et sa petite amie, Caroline, mais ça se termina par un grave coup de couteau. Béa pense que la mort de Soso peut être liée à ses recherches d'inédits de Chester Himes. L'enquête de gendarmerie fut incomplète, c'est exact. Fouinant de son côté, Francis est agressé par un simplet nommé Blofish dans le dépôt où le bouquiniste stockait ses livres. Il fait le détour par la villa Madiana, où séjournèrent Chester et Willa. Ses investigations en dilettante lui permettront-elles de comprendre la mort de Soso ?…

 

À l'évidence, le décor du Bassin d'Arcachon a ici une certaine importance. Néanmoins, il serait erroné de penser qu'il s'agit d'un roman à caractère régional. En réalité, outre son intrigue criminelle bien présente, c'est d'ethnologie du noir polar dont il est question. Car le véritable héros est l'immense Chester Himes. C'est lui que nous suivons avec plaisir en ce printemps 1953, et quelques temps plus tard, avec sa compagne. Ses premiers livres ont connu un petit succès d'estime, mais il n'a pas encore rencontré le patron de la Série Noire, Marcel Duhamel. Ce n'est que plus tard qu'il va créer Ed Johnson, dit Cercueil, et Jones, dit Fossoyeur, inspecteurs noirs de Harlem qui connaîtront des aventures débridées. Himes est alors proche de la dèche, concluant avec peine son roman en cours, tandis que son amante Willa essaie d'écrire une histoire inspirée de sa vie à elle.

Voici ce qu'en dit Jean-Bernard Pouy dans la préface : “Je ne suis pas chercheur, mais j'ai la conviction que tous les éléments biographiques et historiographiques concernant l'écrivain américain sont exacts, habilement mélangés à ceux de la fiction imaginée par Darnaudet. Et même s'ils étaient de pure invention, qu'importe, puisqu'ils semblent vrais.” En effet, grâce à la construction du scénario, l'enquête de Francis, le retour sur la nuit de la mort du bouquiniste, et la reconstitution des scènes avec Chester Himes, se côtoient en harmonie. Les amateurs de polars, de SF et de BD, noteront quelques titres de référence chers à l'auteur. C'est un authentique suspense que nous propose François Darnaudet, autour de cette figure essentielle de la littérature noire que fut Chester Himes. Un écrivain dont il faut relire les cinq premiers titres, romans sociopolitiques, cités dans ce livre.

Chaque jour, mes chroniques et mes infos :

http://www.action-suspense.com/