Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

Gérard Delteil : Le nouveau crime de l'Orient-Express (Fleuve Noir, 1985)

Quelques années plus tôt, les trente-sept wagons rescapés de l'Orient-Express de la grande époque pourrissaient dans un champ, promis à la ferraille. James Sherwood et Colin Bather, hommes d'affaires britanniques dirigeant la société Sea-Container, eurent l'idée de relancer ce train de légende. Lourd investissement, mais en ce milieu des années 1980, le nouvel Orient-Express est enfin sur les rails après une minutieuse rénovation. Journaliste à "L'Investisseur immobilier", Gérard Dutheil participe au voyage inaugural. Il reste un besogneux, au milieu de collègues de la presse nettement plus prestigieux. C'est pourtant Dutheil que la belle Lise Claire-Arnault, directrice du magazine "F News", choisit pour une chaude nuit d'amour. Ce qui oblige Pierre Chaulieu, unique rédacteur d'une revue confidentielle de modélisme, qui partageait ce compartiment, à aller dormir ailleurs. Au matin, Chaulieu ne semble nullement en vouloir à Dutheil.

Personne n'était censé savoir que l'ancien colonel Fred Dawns était mort empoisonné peu après le départ du train. Sauf son assassin, et Gérard Dutheil qui avait rencontré Dawns auparavant. Les rumeurs circulent rapidement dans un espace clos tel qu'un train, surtout entre journalistes. L'inspecteur principal Duchemin, de la Brigade Criminelle, ne cache pas sa fonction à Dutheil. Il a besoin de sa complicité : “J'ai l'intention de me présenter comme un de vos confrères. Ça justifiera mes investigations dans certaines limites… Pour le moment, cette enquête doit demeurer discrète. Un confrère de la presse locale, qui a profité de l'escale de Dijon pour monter…” Dutheil va être vaguement associé à l'enquête, sans vraiment savoir quelle sorte de scoop il peut espérer. Le journaliste pourrait s'interroger sur Chaulieu, qui possède une arme chargée, et dont le magazine "Jet Trains" n'existe peut-être pas.

Déjeuner à la table du promoteur immobilier Bernardin n'enchante pas Dutheil. Certes, il y côtoie Jean-Yves Gonnot, ami hôtelier de Bernardin, qui a connu la grande époque de l'Orient-Express, au temps où il était serveur. L'assassinat de Fred Dawns aurait-il un rapport avec ce temps-là, en 1939 ? Un nouveau décès est à déplorer : “On a allongé Chaulieu sur son lit. Son visage a dû heurter le ballast de plein fouet. Pas beau à voir. Je détourne la tête, réprimant ma nausée. L'attitude glaciale de Duchemin m'incite à garder le silence. Le pistolet, voisin de cabine, dernier témoin à l'avoir vu en vie, ça commence à faire beaucoup.” Dutheil est attentif au récit d'un témoin concernant une vieille affaire. Il en existe plusieurs versions, où il est question de cocu, de meurtre, de chantage. Les transmettre au policier Duchemin ? Publier ces informations ? Dutheil a probablement mieux à faire…

 

Tout le monde connaît “Le crime de l'Orient-Express” publié en 1934 par Agatha Christie. Évidemment, Gérard Delteil se démarque de l'intrigue de la "Reine du crime". Néanmoins, l'ambiance de ce prestigieux train reste en toile de fond de ce roman de 1985. L'auteur traite l'énigme avec une certaine légèreté, offrant un roman plus souriant que l'original. Il ne néglige pas pour autant le suspense, et sème des indices, propose des pistes, donne à suspecter quelques personnages, jusqu'à la révélation de la vérité. Le dénouement est aimablement amoral, ce qui correspond fort bien à l'esprit. Un sympathique petit polar !

Chaque jour, mes chroniques et mes infos :

http://www.action-suspense.com/