Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

Jean-Marie Charron : Le mystère de la chouette (Éditions Le Verger des Hespérides, 2016)

Allarmont est une commune aux confins des Vosges et de la Meurthe-et-Moselle, non loin de Raon-l'Étape. La montagne avec ses forêts de sapins y domine la vallée. Paisible de nos jours, cet endroit fut le théâtre d'un épisode dramatique de la guerre, à l'automne 1944. Le jeune Alfred, quinze ans, faisait partie des ultimes recrues de l'armée allemande. Il pensait beaucoup à son amie de cœur, Hilda. Les lettres qu'il écrivait, pour les lui donner un jour, c'était le trésor d'Alfred. Tout comme le soldat Franz avait le sien, son accordéon hérité de ses aïeux. Après une halte dans la cave d'une ferme en ruine, la petite troupe repartit dans la nuit noire de la montagne vosgienne, laissant sur place tout l'excédent. Alfred cacha le paquet de lettres à Hilda, plus un message écrit dissimulé. Un commando français les intercepta peu après dans les sous-bois.

À notre époque, ces paysages sylvestres sont idéaux pour les colonies de vacances. En particulier, lorsque des parents souhaitent que leurs enfants oublient quelques temps leurs outils informatiques. Dans cette colo, on pratique des activités "à l'ancienne", des jeux de piste aux petits travaux ludiques, ce qui induit des journées bien occupées. À quatorze ans, c'est le second séjour de Christophe au sein de la colo, devenu chef de groupe. Il a des rapports difficiles avec Olivier, garçon renfermé avec lequel il aimerait sympathiser. Si ce dernier est maussade, c'est la séparation de ses parents qui le perturbe, mais il ne se confie à personne. Jeu avec indices dans la montagne, marche à la boussole, nettoyage de la tombe d'un soldat allemand inconnu, personne ne s'ennuie dans l'équipe dirigée par le moniteur Bernard. On a même retrouvé un message rédigé en allemand.

La traduction du petit texte reste obscure : “Mon amour, j'ai dû me séparer de mon trésor, je l'ai confié à la chouette”. Ce qui tracasse Christophe. Quand il descendent au village pour du ravitaillement, l'adolescent contacte une grand-mère locale. Elle lui raconte une légende de la contrée, qui ne correspond pas à ce que cherche Christophe. Par contre, il songe à cette maison en ruine, envahie de végétation, auprès de laquelle il sont souvent passés. Il voudrait bien qu'Olivier l'accompagne pour une expédition nocturne, mais l'autre garçon est de plus en plus mal dans sa tête et refuse. Christophe va ainsi devoir agir seul, affronter cette aventure sans aide. Parmi les broussailles, il repère bientôt une entrée de la cave où la lointaine présence des soldats allemands est encore visible. Son exploration ne sera pas sans conséquences, ni séquelles…

 

Ayant pour héros, d'hier et d'aujourd'hui, des ados de quatorze-quinze ans, cette histoire est en priorité destinée à la jeunesse, bien sûr. Néanmoins, pourquoi ne s'adresserait-elle pas autant à des adultes ? Un contexte d'origine remontant à la 2e Guerre Mondiale, une colonie de vacances respectant la tradition des jeux de plein air, un décor lorrain qui ne manque pas de charme, un petit mystère qui plane, voilà de quoi satisfaire un public assez large. D'ailleurs, l'auteur évite une tonalité trop mièvre, ce qui vaut toujours mieux dans un récit de ce genre. S'il n'abuse pas des traditions régionales, notons ce passage qui évoque la vie villageoise : “Cette architecture qui transforme le village en place impose une vie sociale sur le devant des maisons, le long de la grand'rue, c'est "l'usoir". Un banc de pierre permet de prendre le frais le soir, mais surtout favorise le "couarail", discussions qui fusent d'un bord à l'autre de la rue.”

Important, à noter : ce livre est ©2016, donc pas disponible partout. Cependant, il existe en version papier : on peut l'acquérir dans les animations et festivals où est présent cet éditeur de Lorraine. En contactant le site internet des Éditions Le Verger des Hespérides, il doit être possible de l'acheter également. Illustré par Jean-Michel Damien, “Le mystère de la chouette” mérite bien d'être découvert par un maximum de lecteurs, de tous âges.

Chaque jour, mes chroniques et mes infos : http://www.action-suspense.com