Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

Roland Sadaune : Gisants-les-Rouen (Val d'Oise Éditions, 2015)

La capitaine de police Élise Verdoux est une rousse quadragénaire en poste à Rouen. Dans un commissariat annexe, afin de s'éloigner un peu de son ancien amant, Raymond Keller, qui était son supérieur avec le grade de commissaire. Assistée du lieutenant Person, Élise s'interroge sur un triple crime : deux agents de police et un SDF serbe ont été assassinés. La signature du tueur, c'est une photo de la grille d'un portail. Pas de quoi avancer dans l'enquête. Une quatrième victime est bientôt recensée, encore un agent de police. Élise reçoit un envoi anonyme, une vidéo de caméscope. Sur les images, probablement dans la propriété correspondant à la grille de la photo, on y un groupe de SDF maltraités. Ce sont les agents assassinés qui les bousculent.

Éloigner les clodos du centre-ville de Rouen, afin qu'ils n'importunent pas les touristes, manu militari s'il le faut ? L'opération pourrait bien être la conséquence d'une directive décidée par l'adjoint au maire Robert Praquetti. Élise retrouve vite l'artiste-peintre Lynda Farnel, qui lui a transmis la vidéo. Seule, la policière se déplace sur les lieux indiqués, une villa désaffectée. Près de laquelle elle découvre le cadavre du lieutenant Person. Comme le SDF serbe, sa peau porte des traces de griffes. Élise est rapidement repérée et séquestrée parmi les déshérités rassemblés là. L'organisateur de ce cirque se surnomme Gladiator. La policière le connaît trop bien : c'est le commissaire Raymond Keller. Elle n'ignore pas qu'il peut se montrer d'une certaine brutalité.

Mathieu Lancaster est écrivain. Il vient de subir un lourd échec autour d'un prix littéraire. Il se réfugie dans la maison ayant appartenu à ses parents, en pleine forêt, à trente-cinq kilomètres de Rouen. Réutilisant sa vieille machine à écrire Underwood, il compte créer ici son prochain roman. Non sans garder en tête l'image d'Angie, son ex-compagne. La vieille voisine l'irrite bientôt, venant lui raconter des histoires de loups-garous sévissant soi-disant dans ce hameau de Gisants-les-Rouen à la pleine lune. Il est vrai que le père de Mathieu s'intéressa à la lycanthropie, et que ça peut donner un sujet de roman. Abusant de ses bouteilles de Bordeaux, l'écrivain ne progresse guère dans l'écriture de son livre. Il finirait presque par s'inquiéter de l'aura maléfique de cet endroit.

Le commissaire Raymond Keller est en cavale, armé et espérant se sortir de ce mauvais pas. Après quelques pépins, il s'invite chez Mathieu Lancaster, prétextant une mission en cours. L'écrivain n'est pas vraiment dupe. Le policier lui raconte une partie de la vérité sur ce qui l'oblige à fuir. Fidèle à son caractère, Keller se montre envahissant et directif. Avant d'arriver là, il vient de supprimer un témoin, et n'hésitera pas à tuer de nouveau. Fouillant chez Keller, Élise a découvert trois DVD démontrant la cruauté du commissaire. Sur les traces de celui-ci, son enquête la conduit à Lyons-la-Forêt. Grâce à un indic, une piste amène Élise à s'intéresser à un écrivain nommé Lancaster…

 

Quand vous entamez la lecture d'un roman de Roland Sadaune, vous pouvez être sûrs d'y trouver quantité de péripéties. S'il existe certains mystères, il n'a pas concocté un roman d'enquête doté d'une énigme à résoudre. C'est toujours avec vivacité qu'il nous entraîne au cœur de l'action. D'ailleurs, le découpage en 74 courts chapitres indique la volonté de l'auteur, de donner du rythme au récit. Sombre intrigue, dans la vraie tradition du roman noir, avec quelques références cinéma chères à Sadaune, et un peu de vieux rock.

Il nous présente évidemment une belle galerie de personnages. Une pulpeuse femme-flic, qui risque réellement sa vie. Un policier sans limite, ni scrupule. Un autre flic, proche d'un élu municipal, qui joue sur plusieurs tableaux. Un écrivain déçu, pas encore totalement désabusé. Une villageoise voisine, un brin agaçante. Il ne nous reste plus qu'à suivre leurs tribulations dans la région de Rouen, sur le tempo décidé par l'auteur. La pleine lune va-t-elle influer en bien ou en mal sur les évènements ? On le verra. Ce nouveau suspense de Roland Sadaune est aussi excitant que ses titres précédents !