Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

Craig Johnson : À vol d'oiseau (Éd.Gallmeister, 2016)

 

Veuf depuis six ans, Walt Longmire est le shérif du comté d'Absaroka, dans le Wyoming. Il prépare le mariage de sa fille Cady, qui va épouser le frère de son ironique adjointe Victoria Moretti. Il était prévu que la cérémonie se passe dans un site naturel de la réserve indienne voisine, mais ça pose problème. Aussi Walt et son ami Henry Standing Bear vont-ils sur place pour essayer de régler la question. Les premiers contacts avec Lolo Long, la nouvelle chef de la police tribale, ex-soldate, se passent assez mal. Se trouvant sur le site, Walt et Henry sont témoins de la chute d'une femme, tombant de la falaise. Audrey Plain Feather est décédée, mais son bébé de six mois est sauf. Le nourrisson Adrian est pris en charge aux urgences par Hazel Long, la mère de la policière.

De retour sur le site puis en haut de la falaise, Walt et Henry cherchent des indices. Accident, meurtre ou suicide ? Mais la réserve se trouve en territoire Cheyenne, dans le Montana. Le shérif n'a donc aucune autorité ici. L'agent du FBI Cliff Cly sera responsable de l'enquête officielle. Le manque d'expérience de Lolo Long s'avérant vite flagrant, elle ne nie pas ses erreurs. Amie d'Audrey, elle ne croit pas au suicide. Le principal suspect en cas de meurtre est Clarence Last Bull. Cet ivrogne, compagnon d'Audrey Plain Feather, est supposé être le père du bébé. Il lui est arrivé d'aller goûter à d'autres plaisirs, avec la très jeune Inez. Ni Walt Longmire, ni Lolo Long ne pensent qu'il soit coupable. L'ébriété quasi-permanente de Clarence plaide en sa faveur, le rendant incapable de cet acte.

Walt interroge le personnel des services sociaux locaux, où travaillait Audrey. Par ailleurs animateur de la radio du secteur, le responsable Herbert His Good Horse ne cache pas qu'ils ont parfois à faire face à des cas spéciaux. Tel celui d'Artie Small Song, un marginal réputé violent. Chez la mère de celui-ci, Walt, Henry et Lolo Long tentent une arrestation musclée. Mais ils tombent sur Nate, le neveu d'Artie. Plus tard, Walt est admis dans une cérémonie rituelle Cheyenne. S'il pense que le peyote est sans effet, il va néanmoins faire de curieuses rencontres en suivant un fil… Sa fille Cady et Lena Moretti, sa future belle-mère, rejoignent Walt. Le site prévu étant compromis, la réservation de l'hébergement des invités restant à faire, il est temps de se dépêcher pour préparer le mariage.

L'agent du FBI Cliff Cly est sûr d'avoir identifié les coupables : il a la preuve formelle de la complicité entre Clarence et Artie. Les capturer est fort incertain, car ils connaissent très bien la réserve indienne. Pour éviter les bavures, bien qu'ils ne soient plus concernés, Walt et Henry mènent une enquête parallèle. En interrogeant la jeune Inez, qui n'ignore pas où Clarence peut se réfugier, ils tiennent la bonne piste. Mener de front des investigations et préparer un mariage, fatigant pour Walt. Peut-être qu'Hazel Long pourra lui donner un nouvel indice qui, s'il l'interprète bien, l'amènera vers le véritable coupable…

 

Voici la dernière en date des aventures du shérif Walt Longmire, dans le nord du Wyoming et surtout au sein de la réserve indienne, près des monts Bighorn. Sans doute est-ce sa fille Cady qui résume le mieux la chose : “Je vous ai déjà raconté ma remise de diplôme universitaire ? Mon père n'a pas pu venir parce qu'il avait une enquête en cours. Mon diplôme de droit ? Une autre enquête en cours… Il a toujours une enquête en cours, Papa.” Les problèmes viennent à lui, sans qu'ils les appellent. Parce qu'il a un caractère humaniste et qu'il est ami des Cheyennes, le chevronné shérif du comté d'Absaroka est capable d'obtenir les bons témoignages. Il sait discerner les failles de l'enquête du FBI et celles de la policière Lolo Long. Qu'il soit assisté par Henry Stand Bear est fort utile, aussi.

Enquête policière dans la très bonne tradition du genre, donc. Il n'est pas indispensable d'avoir lu les précédents titres pour apprécier celui-ci. Ce qui pimente ce roman, c'est "le contexte Cheyenne". Parmi ceux qui habitent dans la réserve, qui y sont revenus ou qui en partiront un jour, il y a celles et ceux qui admettent une part de modernité. Une identité indienne bien présente sans être rétrograde. Et des personnages comme la mère d'Artie, vieille femme-médecine, qui reste méfiante envers l'Homme blanc. N'est-ce pas lui qui envoie leurs enfants faire la guerre à travers le monde ? Mais il y a aussi beaucoup d'humour dans ce récit : on lira avec ravissement le long passage où Walt part dans un délire animalier. Et on imagine les trajets cahoteux dans le véhicule déglingué d'Henry.

On se laisse bien volontiers embarquer par l'ambiance de ce huitième épisode de la série Walt Longmire, un polar solide raconté de très belle manière.