Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

Jeremy Behm : Mon ami Arnie (Éd.Syros, 2016)

Ithaca est une ville américaine de l’État de New York. Âgés de quinze ans, Fox (c'est son vrai prénom) et son ami Cliff y sont lycéens. Cliff est un grand Noir, qui fait figure d'intello dans sa famille instable. Fox est issu d'un milieu ordinaire. Il est amoureux de la jolie Mia depuis trois mois. Assez réservée, celle-ci fut un peu attirée par les sportifs dynamiques, avant de s'apercevoir que Fox était sûrement le garçon de ses rêves. Elle ignore que Fox montre parfois des faiblesses. Ça fait plus de deux ans qu'il se fait racketter, sans résister, par Craig et sa bande de jeunes délinquants. À quatre contre un, comment pourrait-il les empêcher de lui piquer son argent ? Cette fois-là, c'est plus sérieux, car Fox a 385 dollars sur lui. Économisée durant un trimestre, cette somme était destinée à l'achat d'une bague pour Mia. Craig s'en empare, Fox doit se faire une raison.

Depuis quelques temps, un tueur sévit dans la région d'Ithaca. S'attaquant à des jeunes femmes, il en est à sa troisième victime. La dernière a été découverte sur une décharge. La police ne semble pas avoir d'indices. Celui qui se fait appeler le Pretender est un chasseur, un criminel pervers, dont l'idée obsessionnelle est de passer la bague au doigt à ses cibles. Ses motivations sont plus que malsaines : “Il existe une autre loi de la nature chez l'être humain du 21e siècle : la volonté d'autodestruction, le refus du bonheur. Tout est joué d'avance, alors à quoi bon tendre vers quelque chose que nous ne pouvons atteindre. Restons dans cet enfer, vautrons-nous dans le chaudron, en fin de compte, la souffrance est tellement rassurante.” Même si Cliff essaie de faire oublier sa mésaventure à son ami, ils ne vont pas jouer aux détectives pour traquer le Pretender.

Au lycée, Arnold Spencer est “un petit blond renfrogné en blazer bleu et chemise blanche coiffé d'une raie impeccable sur le côté droit, qui [prend] tout le monde de haut parce que son père [est] un avocat plein aux as.” Le hautain Arnie n'a aucun ami. Quand il surprend la conversation où Fox se confie à Cliff, il intervient. Il leur propose de cambrioler sans le moindre risque le coffre-fort de son père, absent ce week-end. Ils trouveront 2400 dollars et une statuette précieuse à l'intérieur. Fox et Cliff pourront se partager le butin. Arnie leur explique qu'il les renseigne car il déteste son père. Le duo d'amis est partant pour ce vol. Mais Todd, dit la Hyène, le second de Craig, a espionné cet échange entre Arnie, Fox et Cliff. Il en informe immédiatement le chef de la bande. Ayant une idée derrière la tête, Craig décide qu'il se chargera seul de doubler Fox et Cliff.

Tandis que Mia s'impatiente de voir évoluer sa relation avec son petit-ami, Fox et Cliff ne rencontrent pas vraiment de difficultés pour pénétrer cette nuit-là dans la vaste propriété de l'avocat Mark N.Spencer, le père d'Arnie. Bien qu'ils repèrent vite le coffre-fort, la suite va s'avérer beaucoup plus hasardeuse pour eux, peut-être mortelle…

 

Ce roman entre dans la catégorie "polars jeunesse", puisque tel est le public des éditions Syros. Les héros de cette aventure ayant quinze ans, c'est l'âge à partir duquel on peut la recommander aux jeunes lecteurs. Il n'est nullement interdit aux adultes de lire ce livre, s'agissant là d'une intrigue très bien construite et riche en péripéties. À chaque chapitre, on change de narrateur, tous les protagonistes ayant leur mot à dire dans cette affaire. Néanmoins, Fox et son copain Cliff restent les premiers concernés par l'évolution du récit. Mia, Craig, ainsi qu'évidemment Arnie, ont également la parole. Sans oublier le Pretender, le tueur en série, qui doit justifier ses crimes délirants.

Situer ce suspense pour jeunes à Ithaca est plutôt juste, quand on sait que l'âge moyen dans cette ville de trente mille habitants est de vingt-deux ans. Toutefois, l'essentiel reste de nous raconter les tribulations de Fox, incité à un cambriolage pour continuer à plaire à sa conquête, Mia : une jolie romance, servant de toile de fond à cette histoire remuante autant que souriante. Certes, tout cela n'est pas exempt de chtarbés commettant de sales crimes, mais on peut espérer que les méchants perdront la partie. Un sympathique polar, d'une lecture très agréable.