Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CLN

 

13-SIMONIN-1954Max-le-menteur et son associé le Gros Pierrot vont acquérir un troquet. Surtout une idée de Pierrot, manière d’avoir une façade, pas tant pour tirer des bénéfices. Et puis, ce bistrot pourrait porter la poisse, vu qu’il y a eu là une fusillade tuant le patron précédent. Par contre, ce qui plait bien à Pierrot, c’est la cave fournie et de qualité. Max reçoit des appels téléphoniques lui déconseillant d’investir dans cet établissement. S’il ne tenait qu’à lui, une vie plus tranquille avec sa maîtresse Fabienne suffirait presque. Entre-temps, revenu des tropiques, le Dabe propose une affaire de faux talbins, sa spécialité, à Pierrot et Max.

Tout est quasiment bouclé pour fabriquer ces faux billets. Le Dabe, abstraction faite de sa voix de sirène qui enjolivait un peu les choses, c’était l’homme sûr. Pas plus pour l’accepter que pour la rejeter, son offre ne pouvait se prendre à la légère. D’autant que des associations, on lui en avait pas connu lerche.­ Tandis qu’ils se mettent sur le coup, Max est encore mis en garde par son vieux copain Francis. Et peu après, il se retrouve avec le cadavre de Francis sur les bras. Les règlements de compte, ça attire fatalement les flics. En particulier l’inspecteur Larpin, et son collègue Maffeux. Pierrot feint la méprise : Parait qu’une gonzesse a téléphoné tout à l’heure à Police-Secours pour prévenir qu’on s’entretuait dans notre bar !… Tout ce qu’on constaté les collègues de ces messieurs en arrivant, c’est qu’on a débouclé la porte de notre cave, et d’après le concierge il manquerait pas mal de bouteilles.­

Larpin pense savoir que celui qui cherche des embrouilles à Max, c’est Augustin Maillotin, dit Tintin-le-sourdingue. S’approvisionner en flingue chez son ami Théo, c’est la première chose que fait Max. La seconde, c’est de tenter d’approcher Tintin, sympathisant avec sa môme Irène. En séducteur, Max contribue à l’opération lancée par le Dabe, l’affaire de fausse monnaie. Elle ne va pas se passer comme l’avait imaginé le spécialiste. Quant aux problèmes de Max et de Pierrot, ce n’est qu’à coups de flingues qu’elles peuvent se régler…

Un délicieux classique de la Série Noire, c'est tout dire.