Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CLN

13-NIKITAS

Dans la région d'Atlanta (Géorgie), la rousse Jodie Larkin, trente-deux ans, habite un petit studio avec son chat Nero. Femme de ménage pour la société Kwik Kleen, ce n'est pour elle qu'un job mal payé de plus. Chez un client, elle trouve l'occasion de dérober cinq mille dollars en billet. Elle a peu hésité, mais redoute d'être vite arrêtée. Lors de la soirée de fête chez sa collègue Inez et son ami Hector, Jodie vole une voiture, embarque son chat et l'argent. Hantée par le risque d'être pourchassée, elle prend la direction de Cape Fear, en Caroline du Nord. C'est là que vit son fils Calvin, quinze ans, qui lui a récemment adressé un message. Trop jeune alors pour l'élever, Jodie a dû l'abandonner. Il a été adopté par le couple Nowack. Cal est un garçon imaginatif et intrépide. Croyant avoir des tendances homo, l'ado contacte des inconnus par Internet. Déception assurée, mais ces rencontres aventureuses dopent son adrénaline. Cal repère bientôt sa mère naturelle, lorsqu'elle rôde dans son quartier. La rencontre mère-fils ne tarde pas.

À Weymouth, Sam Hartwick est adjoint du shérif du comté. Homme mûr et pieux, il est l'époux de Jill. Celle-ci souffre d'un cancer en phase terminale. Ils ont prévu un voyage à l'étranger ensemble, ultime cadeau qu'il pourra lui offrir. Leur fille Erika suit des études littéraires à l'université locale. Quand cette nuit-là, Sam intercepte le véhicule du jeune Dwight Kopeck, il ne devrait pas le laisser filer. Dwight et son ami étudiant Wynn sont à la recherche de Cecilia Kopeck, qui a fui sa famille pour s'installer avec des marginaux. Son frère et Wynn la retrouve dans un camp de mobile-homes. N'ayant pas l'intention de les suivre, la jeune fille déphasée armée tire sur Dwight et le blesse. Dans un état second, Wynn abat la sœur et achève le frère, simulant maladroitement un échange de coups de feu entre eux. Le shérif adjoint Hartwick arrive le premier sur les lieux, après que Wynn ait déguerpi. Sam est conscient qu'il a une grosse part de responsabilité dans le carnage. Il affiche une froide réaction professionnelle face à ses collègues.

Cal et Jodie ayant des envies de départ, ils prennent ensemble en voiture la direction de New York. Un mot destiné aux parents adoptifs de Cal suffira. Laissant finalement le chat Nero, car l'ado fait de l'allergie. La mère et son fils n'ont aucune véritable raison de se rendre à New York, sinon d'essayer de se connaître mieux durant le long trajet. Passant par la Pennsylvanie enneigée, Cal contacte sur vieux copain Burt, lui donnant rendez-vous à Pittsburgh. À Weymouth, Sam Hartwick s'arrange pour identifier le jeune homme qui se trouvait avec Dwight. S'il n'a pas l'air de mener son enquête perso, sa femme Jill se doute que quelque chose le perturbe. À l'université, Wynn Johnston lie connaissance avec Erika, dont il sait qu'elle est la fille de Sam. La littéraire et le matheux s'entendent bien. Le périple chaotique de Cal et Jodie continue, évitant la police, alors qu'on va considérer leur escapade comme un kidnapping. Quant à Wynn, il est de plus en plus mal dans sa tête...

Voilà typiquement le genre de romans qu'un résumé ne peut retracer qu'imparfaitement. Il s'agit des destins croisés de plusieurs personnages, que l'on suit en alternance. Avec cette construction d'histoire, on court parfois le risque de s'y perdre quelque peu. Ce n'est nullement le cas, cette fois. L'auteur est habile à nous présenter les protagonistes, d'une manière vivante, avec leur psychologie et leur quotidien, autant que leur mal-être. Car la vie de chacune des personnes impliquées est loin d'être droite et paisible.

S'il existe une véritable tension autour de ces gens, on ne cherche pas à la rendre plus lourde que nécessaire pendant l'essentiel du récit. Oui, il y a le meurtre du frère et de la sœur Kopeck, déclencheur d'une partie non négligeable de l'intrigue. Certes, on peut s'attendre à d'autres actes de violence. En effet, Sam culpabilise à plusieurs niveaux. Pourtant, ce qui trouble le plus, c'est que chacun conserve une sorte d'aura de secret. Ce voyage emprunte aussi au genre road movie” (ouroad story”), avec ses péripéties. Un suspense à l'ambiance réellement singulière, servie par une narration très étudiée. Belle réussite que ce polar intense.