Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Dominique Sylvain : L'absence de l'ogre (Ed.Viviane Hamy, 2007)

SYLVAIN-OGRELa rockeuse Lou Necker est retrouvée assassinée Parc Montsouris. Avec son groupe, les Vampirellas, elle vivait dans un squat baptisé Centre Artistique Jarmond. Le coupable probable est un jardinier de la Ville de Paris. Il a disparu. Ce colosse aux allures de grizzli est un Américain ayant utilisé une fausse identité. Des indices accablent Brad Arceneaux, Cajun originaire de La Nouvelle-Orléans. L’enquête devrait permettre au commandant Sacha Duguin d’entrer à la Criminelle, ce que souhaite son ambitieuse épouse.

Ingrid Diesel connaît Brad depuis quinze ans. Il lui sauva la vie, là-bas, en Louisiane. Elle ne l’imagine pas en meurtrier. Les collègues jardiniers de Brad, non plus. Pourtant, aux Etats-Unis, il est soupçonné d’avoir tué son meilleur ami, Ben Frazier. Alcoolique contrarié, Brad était ivre la nuit de la mort de Lou. Ce qui peut expliquer un geste criminel. Brad fréquentait le jardin privé d’un ordre religieux, contigu au Centre Jarmond qu’il observait de près. Et Brad possédait un CD-maquette appartenant à Lou.

Habitée par “la puissance du regain”, l’ancienne commissaire Lola Jost enquête avec son amie Ingrid. Elles rencontrent Alberta et Carmen, des Vampirellas, et les autres artistes du Centre. Le Couvent de la Miséricorde et le squat sont la cible d’un projet immobilier, “Tolbiac-Prestige”. Aux abois, le promoteur Marquet maintient la pression. Il s’est associé avec Mme Hutchinson, Américaine de Panama. Le sculpteur Jupiter Toby a quitté le Centre, malgré certaines attaches. Le vieux M.Jarmond risque de se décider à vendre.

Lola Jost s’intéresse au best-seller de Daniel Bolodino, “Le Seigneur des épices”. C’est la vie romancée d’un biologiste du 18e siècle, ancêtre de la supérieure du Couvent voisin. Lola y voit une clé, pour la situation actuelle. Ingrid pense trouver des réponses à La Nouvelle-Orléans, où elles se rendent. Autour du cyclone Katrina, Brad perdit ses repères. S’il cacha l’arme qui tua son ami Ben, il ne l’a pas assassiné. Ingrid fait douter les enquêteurs américains. Ava Mendez, qui fut liée au père de Ben Frazier, est un témoin capital...

Dominique Sylvain est à la fois brodeuse et orfèvre. D’abord, elle tisse une toile fine et solide où, telle l’experte en broderie, elle fait s’entrecroiser des motifs insolites. Comme chez l’orfèvre, les rouages du mécanisme sont tous d’une belle précision – y compris ceux qui semblent plus décoratifs qu’utiles. Elle est aussi maître en pyrotechnie. Alternant les effets rouge-sang avec d’autres plus colorés ou légers, elle prépare le final du feu d’artifice. Mêlant action, suspense et interrogations, ce foisonnant récit est 100% palpitant. Les savoureuse héroïnes sont de plus en plus attachantes. Elles nous invitent à La Nouvelle-Orléans (après le dramatique Katrina) ; mais c’est toujours Paris (et ses parcs) qui fait vibrer Ingrid et Lola. Notons le caractère nuancé de chacune, et les dialogues ciselés. Vraiment, un splendide roman !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :