Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Gérard Alle : Les jeunes tiennent pas la marée (Coop Breizh, 2008)

08-ALLE-léoAvril 2017. Léo Tanguy est cyber-journaliste. Son site d’infos sur Internet a beaucoup de visiteurs. Cette fois, c’est en pays Bigouden qu’il mène l’enquête. Le jeune Erwan Le Sourn a été retrouvé mort sur la plage de Pors Carn. Pierrot, ami bistrotier de Léo, risque de se voir accuser d’avoir servi de l’alcool à Erwan, mineur, bien que ce soit faux. Léo s’informe dans les bars du secteurs, et s’intéresse aux surfeurs fréquentant la Pointe de la Torche. Si Nora et sa mère se montrent aimables, ce n’est pas le cas du jeune Clet, le copain de Nora. Celui-ci a témoigné contre Pierrot. Quant au père d’Erwan, le notaire Le Sourn, il refuse de parler à Léo.

Concernant l’alcoolisme chez les jeunes, la presse accuse les bistrots. C’est trop vite oublier qu’ils se fournissent ici chez Toujourplus ou Interclair, les grandes surfaces locales. Nora admet qu’ils font un mix à base de soda Poplar, auquel ils ajoutent un peu de dope, le kouign. Un Américain bizarre qui rôde dans sa voiture électrique jaune est le fournisseur de la drogue de synthèse. Avec ses manières détestables et son agressivité commerciale, Le Gall, patron de Toujourplus, déplait fortement à Léo. Il s’attaque un peu à lui sur son site Internet. Si Hascoët, de directeur d’Interclair, semble plus régulier, il n’est pas le dernier à magouiller.

Léo secoue Clet, qui avoue son faux témoignage contre Pierrot, mais se dit étranger à la mort d’Erwan. Selon le rapport d’autopsie, la victime a pourtant ingurgité des produits dangereux. Sans doute Le Gall a-t-il aussi avalé trop de dopants, car il prend en otage sa secrétaire Karine, amie de Léo, et son concurrent Hascoët. Surexcité, Le Gall tranche une oreille d’Hascoët pour obtenir une rançon. Il parvient à s’enfuir avec otages et fric, trompant la poursuite policière. Laissant Karine aux mains de l’Américain, son complice, il quitte le port sur son voilier. Léo doit, en même temps, retrouver Karine et Nora, celle-ci étant shootée au mix de Clet.

Le notaire Le Sourn donne à Léo l’adresse de la garçonnière de Le Gall, où le journaliste arrive à temps pour sauver Karine. Clet et ses potes, ivres de leur mix drogué, se montrent violents lors d’un concert et sont arrêtés. Nora avoue à Léo que Clet et les autres forcèrent Erwan a ingurgiter ce mix mortel. Alors que l’Américain explose dans son labo de fabrication de drogue, Le Gall est intercepté sur son bateau. Nora quitte Clet, pour fréquenter des surfeurs plus propres. Clet replonge bientôt dans ses mix mortels…

Ce héros rouquin de 42 ans, reporter non-conformiste qui se balade dans le vieux Combi de ses parents, s’avère plutôt sympathique. Il s’intéresse autant au décès suspect qu’au contexte sociologique de l’affaire. Les cas de comas éthyliques chez des jeunes s’inspirent de faits récents. Si l’action se déroule dans près de dix ans, c’est que notre monde évolue vers pire qu’aujourd’hui, toujours plus cynique. La guerre commerciale s’annonce plus féroce encore, on le voit ici. Un peu d’humanité ne saurait nuire, à l’avenir. Notons quelques souriants clins d’œil, à un trader bigouden qui fit scandale, et à la célèbre héroïne de Jean Failler -devenue commissaire- Mary Lester. Une aventure palpitante, pour un nouveau personnage auquel on souhaite longue vie.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :