Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

James Patterson : Promesse de sang (L'Archipel, 2008)

08-PATTERSONNick Pellisante dirige à New York un service du FBI. Deux de ses hommes ont été abattus par Dominic Cavello, lors de son arrestation. Puissant chef de la mafia que Nick traque depuis longtemps, Cavello va être jugé pour des crimes qu’il a commandités. Parmi les jurés à son procès, Annie DeGrasse est une comédienne qui élève seule son fils de dix ans. Un rôle qu’elle aurait préféré éviter. Les témoignages de mafieux repentis sont accablants pour le cynique accusé. Nick assiste au procès, cité aussi comme témoin. En parallèle, Remlikov a été engagé par les amis de Cavello. Ce tueur expérimenté venu d’Israël doit faire cesser le procès. Par précaution, on isole les jurés. Sous les yeux de Nick, les sbires de Remlikov font exploser le bus transportant le jury. Annie est la seule rescapée.

Cinq mois plus tard. Nick s’est mis en congé du FBI. Annie tente de surmonter le drame. Ils restent en contact. Le nouveau procès de Cavello est annoncé, hautement sécurisé. Alors qu’on sélectionne les jurés, Remlikov est de retour à New York. Avec les mêmes complices, il organise l’évasion de Cavello, au cœur du tribunal. Intervenant lors de cette action sanglante, Nick est blessé, impuissant à empêcher leur fuite. Malgré les contrôles, Cavello disparaît, non sans se venger de la famille d’un témoin repenti. Sa hiérarchie refuse de réintégrer Nick, trop impliqué. Obsédé par l’affaire, il note un détail lui offrant une piste. Le FBI possède un dossier sur Remlikov. Pas question pour Nick de demander l’appui de ses collègues. Possédant l’adresse de leur suspect, Annie et lui s’envolent pour Israël.

Le couple kidnappe le fils de Remlikov afin de faire pression sur lui. Le tueur donne l’adresse approximative d’où se cache Cavello. Mais un de ses sbires s’attaque à Nick, qui s’en débarrasse avec difficulté. Direction la Patagonie pour le couple. C’est dans une estancia sous haute protection proche d’Ushuaia que s’est retiré Cavello. Grimée, Annie joue la comédie pour attirer dans son hôtel le boss mafieux, afin de le poignarder. Il n’est pas dupe. Nick intervient, poursuit Cavello, qu’il blesse sans l’achever. Le duo rentre à New York, mais Annie n’a pas renoncé à supprimer Remlikov…

Mouvementé à souhait, ce thriller est impeccable. La fluidité de la narration constitue son atout majeur. Pas de temps mort dans les péripéties et rebondissements qui agitent cette histoire. Les mafiosi et autres tueurs sont typés, sans être trop caricaturaux. On s’attache vite à la jurée, marquée par le drame, mais digne autant que sexy ; et à l’agent du FBI, déterminé, allant jusqu‘au «bout du monde» pour que justice soit faite. Un scénario solide et captivant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :