Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Jan Thirion : Sextoy -made in China (Krakoen, 2010)

10-THIRION-KrakoenLe président chinois effectue un voyage officiel en France. Ce qui suscite des manifestations parisiennes en faveur du Tibet et des Droits de l’Homme dans son pays. Une façon se sensibiliser l’opinion plus que d’influencer le numéro 1 chinois, sans doute. À l’abri dans sa péniche auprès de son amant Géraud, la journaliste Fayrouz Jasmin est peu concernée par l’évènement. Le patron de Trustinfo la contacte d’urgence, au sujet d’une curieuse affaire. Fille de ministre, Marie Ledamier vient d’exploser chez elle en compagnie de sa petite amie. Qu’il s’agisse d’un attentat ou d’un meurtre, le rapport avec la visite d’Hu Jintao reste incertain. Fayrouz enfourche son scooter et file sur les lieux, dans le quartier de la Butte-aux-Cailles. Il semble avéré que les victimes sont mortes à cause d’une bombe se trouvant dans un vibromasseur récemment acheté.

Peu coopératif, le bougon commissaire Naseau ne confirme pas cette version du sextoy explosif. Fayrou traîne dans le secteur, prenant quelques photos. Elle s’invite chez le témoin ayant averti la police. Étrange bonhomme et ambiance bizarre dans l’appartement de celui-ci, qui prétend peu connaître les victimes. Fayrouz récupère les clés du scooter de la petite amie de Marie Ledamier, ce qui lui offre de petits indices. La journaliste découvre le petit secret du commissaire Naseau. Son exigeante maîtresse pourrait bien être une collègue de Fayrouz. Remarquant un photographe indiscret surveillant Naseau, la reporter intervient. Un petit service en faveur d’un policier, ça peut toujours servir plus tard. Pour l’heure, la jeune femme poursuit son enquête dans un sex-shop. Celui où fut acquis le vibromasseur meurtrier, info qu’elle est seule à détenir.

Une vieille dame tient la boutique, qui voisine avec une armurerie. Attention, la grand-mère trompe son monde. Les visiteurs ont intérêt à se tenir à carreau. Superwoman cache un fouet sous son Alzheimer. Fayrouz ne tarde pas à acheter au fils de la dame, vrai patron du sex-shop, le même godemiché que celui des victimes. Un modèle high-tech, digne des plus belles fusées de La Guerre des Étoiles. Peu après, la journaliste est agressée puis séquestrée par un quatuor masqué. Fayrouz se rêve dans le rôle de Lisbeth Salander, capable de se sortir d’une telle situation inextricable…

Voici donc une intrépide journaliste d’investigation qui cabriole sur un scooter, menant une enquête effrénée dans le 13e Arrondissement. Seul petit bémol : les détails GPS n’intéresseront que les habitués du quartier. Sinon, c’est avec beaucoup d’humour que Jan Thirion nous décrit les aventures de cette héroïne, baroudeuse de l’info. Ce n’est pas elle qui sera choquée par les mœurs érotico-sexuelles de ses compatriotes. Nous non plus, quand ils sont ainsi présentés. Car la fantaisie est évidemment le maître-mot de cette histoire riche en péripéties. Avec une belle galerie de personnages singuliers, comme il se doit. La tonalité se veut vive et souriante, afin de nous offrir un agréable moment de lecture. Un roman très divertissant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :