Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Marsi : Miam Miam Fléau (Ed.de La Pastèque)

BD-MARSIQue se passe-t-il dans la contrée ? Un monstre dévore toutes les nourritures qu’il trouve sur son passage, détruisant potagers et murs des maisons pour s’approprier tout ce qu’il y a de comestible. Il vient de passer au village Chez Freux. La population a courageusement tenté de résister, vainement. Tous continuent à traquer la bête, qui s’est enfuie dès qu’elle n’eût plus rien à manger. Elle se dirige vers le village de Chez la Mère Crapette. Bien gardé, à l’abri de sa haute muraille, cette bourgade-là est sans doute mieux protégée. Il est vrai que ses réserves de vin, le fameux Château Gros-Lot Double zéro, sont précieuses...

Quel est ce monstre et d’où vient-il ? Les majestueuses Gorges de la Rigôle cachent un royaume parallèle, peuplé de créatures différentes. Le roi est désespéré, car son goûteur officiel l’a quitté. Peut-être ne mangeait-il pas à sa faim. Certes, nombreux sont les postulants pour le remplacer. Mais le moral royal reste au plus bas. Sire Pouette et Coco Météore, le meilleur coursier du royaume, essaient de rattraper le monstrueux goûteur qui assouvit sa boulimie aux dépens des habitants de la contrée. Au village de Chez la Mère Crapette, le peuple est mobilisé. Aussi, quand ils aperçoivent Pouette et son destrier, ils les confondent avec le monstre. Coco Météore est assez rusé pour les obliger à lui obéir. Ils vont pouvoir rencontrer la Mère Crapette, afin de mettre au point un plan permettant d’intercepter le goûteur en cavale…

Il s’agit d’une BD humoristique, on l’aura compris. Il convient de noter la belle inventivité de cet album. Confrontant des humains et des êtres venus d’un étrange royaume, l’intrigue est simple et solide. Néanmoins, le scénario est fort bien agencé et les idées sont créatives. On apprécie les scènes-choc, poursuites et mouvements de foule. Le graphisme s’apparente à la traditionnelle ligne claire, non sans accorder un certain soin aux détails. Le tempo est vif, l’histoire est souriante. C'est réellement très agréable à lire (à tout âge).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :