Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Nadine Monfils : Nickel Blues (Éd. Belfond, 2008)

08-MONFILSLa famille Boulon vit à Bruxelles. Marcel et Paulette, les parents sont partis en vacances la mémé. Leurs fils, l’aîné Ralph et le cadet Tony, sont restés en Belgique. Suite à une fiesta délirante, la maison est dans un état de saleté et de désordre inouïe. Avant le proche retour des parents, il faut trouver une fée du logis bénévole pour nettoyer tout ça. À l’initiative de Ralph, le duo finit par repérer la jeune femme idéale, logeant dans une belle demeure bien tenue. Ils kidnappent cette Rita. Sous les yeux de son mari, Homère. Celui-ci les poursuit avec sa Jeep, mais Ralph parvient à le semer.

Sous la menace, Rita réussit à donner un maximum de propreté au domicile des Boulon. Ralph a une idée pour la suite. Ils vont la séquestrer dans le grenier d’une maison inhabitée, et exiger une rançon. Ils rêvent de tropiques. Quand Marcel, Paulette et mémé rentrent de vacances, la vie reprend une allure normale. Sauf que Tony remarque une Jeep rôdant près de son collège et du bistrot où il a ses habitudes. Son aîné le rassure. Pourtant, l’échange de Rita contre la rançon se passe plutôt mal. Homère assomme Tony d’un violent coup de bûche, et massacre la voiture des parents Boulon. Les frères échappent au mari de Rita, mais Tony reste sous le choc.

Un peu de cinéma suffit à calmer Marcel et Paulette Boulon. Pour organiser une nouvelle tentative de demande de rançon, les deux jeunes doivent néanmoins faire vite. En effet, la maison où Rita est séquestrée pourrait être bientôt vendue. Ralph et Tony découvrent leurs parents et la mémé torturés à mort, une vraie boucherie. Alors Ralph que veut se venger sur Rita avant d’aller buter Homère, la jeune femme leur explique sa triste situation maritale. Elle sait où trouver beaucoup de fric : chez sa patronne, la baronne à laquelle appartient la demeure où ils l’ont kidnappée. Hélas, Homère est passé avant eux. Il a même enlevé Dora, la belle-mère de la baronne.

Ralph, Tony et Rita trouvent refuge à Liège, dans la maison d’une tante (absente) de la jeune femme. Les deux frères sont recherchés par la police. Ralph et Rita cèdent à leurs élans amoureux. Tony a emporté avec eux le crâne de sa mémé adorée. Ils ne sont peut-être pas à l’abri à cette adresse, que Homère connaît. Rita pense qu’ils peuvent trouver la trace de son mari à Ostende. Encore traumatisé, Tony se réfugie dans des visions de nain rouge jouant du piano sur la dune. Alors que Rita choisit de partir, Homère et sa complice Dora s’attaquent à Ralph. Une enquête a déterminé que celui qui a tué sauvagement les Boulon est un fou en liberté, pas Homère…

« Homère quitta la pension, perplexe. Il trouvait que la plupart des gens étaient bizarres. Bon c’est vrai que lui, il dormait avec sa bûche quand il était tout seul. Mais c’était par précaution. Y avait là rien d’anormal.» Ce furieux collectionne aussi les pompons de pantoufles, bien logiquement. Tous les personnages de cette comédie noire sont aussi déjantés. Promener une tête de grand-mère dans un bocal à poisson rouge, et utiliser la ventriloquie pour la faire parler, quoi de plus naturel ? Cette histoire entraînante est pleine de fantaisie, et de péripéties insolites. La savoureuse tonalité enjouée, voire goguenarde, de Nadine Monfils est un vrai régal. Avec un clin d’œil, plus tendre sans doute, aux textes de chansons de Jacques Brel.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :