Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Nicci French : Charlie n’est pas rentrée (Fleuve Noir, 2008)

08-FRENCHSandling Island est une île proche des côtes, à une centaine de kilomètres de Londres. Nina Landry y habite avec sa fille Charlotte (dite Charlie) et son fils Jackson. En ce samedi 18 décembre, Nina a tout juste quarante ans. Dans quelques heures, elle part pour des vacances en Floride avec ses enfants et son nouvel ami. Mais Charlie, qui a passé la nuit chez des copines, ne donne pas signe de vie. Pourtant, elle avait organisé l’anniversaire de sa mère, invitant voisins et amis. Inquiète, Nina n’apprécie guère cette invasion chez elle de tout le voisinage. Ivre, son amie Karen fait une chute dans l‘escalier, obligeant son mari Rick à l’hospitaliser. C’est l’occasion de chasser les importuns, et de contacter immédiatement la police.

L’agent Mahoney applique la procédure, sans précipitation : une ado de quinze ans (presque seize) qui disparaît, c’est sûrement une fugue. Bien que quelques objets personnels de Charlie aient disparu de sa chambre, Nina n’y croit pas. Dans les cahiers de sa fille, elle trouve le nom d’un certain Jay. Peut-être son actuel petit-ami. Elle interroge les copines de Charlie. Celles-ci ont fait boire de la vodka à la jeune fille, qui a été malade toute la nuit. Néanmoins, elle a assuré sa tournée de distribution des journaux, le matin. Nina suit le trajet qu’a fait Charlie, et trouve son vélo abandonné. Le couple d’inspecteurs chargé d’élucider la disparition est aussi lent à réagir que l’agent Mahoney.

Nina continue à chercher, dans les mails et l’agenda de sa fille. L’arrivée de son ex-mari, Rory, ne l’aide pas vraiment. Peut-être Charlie a-t-elle pensé être enceinte après une brève aventure sexuelle avec le jeune Jay. Tous deux se retrouvaient au “village flottant”, où Nina se fait conduire par Jay. Elle y trouve un corps, le cadavre d’une ado. Ce n’est pas Charlie. Alertés, les policiers la traitent en suspecte, ce qui irrite Nina. Elle découvre l’écharpe et le sac de sa fille dans le coffre de la voiture de Rory, qui admet l’avoir vue en début de matinée. Nina trouve bientôt le nom de l’ado assassinée : Liv et Charlie étaient copines depuis un stage de planche à voile, l’été précédent.

Après avoir fracturé des cabines de plage où Charlie aurait pu être séquestrée, Nina interroge le “gothique” fils de son ami Rick. Un indice désignant Rick, Nina le prend en filature. C’est dans un blockhaus, commençant à être inondé par la marée, qu’il garde Charlie prisonnière. Nina assomme Rick, et parvient difficilement à sauver sa fille. Charlie était au courrant de la liaison entre Rick et Liv, que son amie voulait faire cesser. D’où ce kidnapping. Nina, blessée, et Charlie, en hypothermie, sont hospitalisées. Rick est mort, emporté des marécages vers la mer…

Chacun sait que c’est dans les premières heures suivant un enlèvement que l’on peut espérer sauver la victime. (Dans le meilleur des cas, on l'espère). Selon ce principe, Nina se débrouille seule pour collecter des indices (vrais ou faux), questionner les témoins, suivre des pistes. Autant de palpitants rebondissements, dans un climat oppressant sans être pesant. Couple d’auteurs confirmés, les Nicci French donnent du rythme au récit sans jamais tomber dans le pathos – Nina et sa fille ayant un caractère volontaire. Narration par l‘héroïne, unité de temps (moins d’une journée) et de lieu (une île), suspects esquissés, intrigue maîtrisée : ce suspense s’avère absolument passionnant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :