Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Phillip Margolin : Le cadavre du lac (Albin Michel, 2008)

08-MARGOLINJeune veuve, Ami Vergano habite avec son fils Ryan, 10 ans, à Portland (Oregon). Dan Morelli, qui fabrique des meubles artisanaux, est son locataire depuis peu. Lors d’un match de base-ball auquel participe Ryan, Morelli est impliqué dans une violente altercation. Il est soigné dans le secteur sécurisé de l’hôpital, sous garde policière… Journaliste pour un médiocre magazine de Washington, Vanessa Kohler s’intéresse à ce faits-divers, car elle a cru reconnaître à la télé le visage de Morelli. Se rendant à Portland, elle propose à Ami Vergano de l’engager comme avocate de cet homme. La jeune femme est peu compétente en justice criminelle. Surtout, elle s’interroge sur Morelli et Vanessa Kohler.

Âgée de 53 ans, Vanessa est la fille du général Wingate, candidat à la présidence des Etats-Unis. Elle affirme que son père aurait jadis causé l’accident mortel de sa mère, et qu’il a été impliqué dans de nombreux complots. On sait que le général Wingate fut à la tête d’une agence de renseignements de l’État. Sa fille prétend qu’il dirigea en secret une équipe de commandos armés baptisée l’Unité. Le passé psychiatrique de Vanessa ne la rend pas crédible. Il y a vingt ans, elle fut internée après avoir été témoin du meurtre d’un parlementaire par Carl Rice, un ami de la jeune femme, ancien tueur de l’Unité. Dan Morelli n’est autre que Carl Rice, qu’elle pense en danger si Wingate le retrouve.

Rice raconte à Ami Vergano son parcours dans les Forces Spéciales, sous la protection de Wingate. Jusqu’au jour où le général, après avoir commandité le meurtre du parlementaire, lâcha ses troupes et empocha les fonds secrets de l’Unité. Ami de l’avocate, le Dr French est plutôt convaincu que Carl Rice et Vanessa cultivent une forme de paranoïa. Kirkpatrick, l’adjoint du District Attorney, n’est pas prêt non plus à croire leur version. D’autant que le dossier médical militaire de Rice montre qu’il a souffert de troubles psychologiques. On soupçonne aussi Carl Rice du meurtre du général Rivera, vingt ans plus tôt. Mais Kirkpatrick accepte de négocier l’acte d’accusation a minima.

Vanessa utilise la ruse pour aider Carl Rice à s’évader de l’hôpital. Tandis qu’Ami se renseigne à Lost Lake (Californie), sur le meurtre du parlementaire, le Dr French est assassiné. Tout accable Rice, une fois encore. Vanessa a repris contact avec Hobson, agent du FBI - devenu directeur adjoint - qui suivit longtemps le dossier de Rice et de Wingate. Lorsque Vanessa est enlevée par les sbires de son père, Carl Rice vient la sauver, mais ils sont cernés chez Wingate. Ils s’en sortent grâce à l’aide d’Hobson. Au tribunal, malgré le manque de preuves, Vanessa et Rice continuent à accuser le général. Témoin, Wingate fait un faux témoignage, mais Hobson a retrouvé les dossiers de l’Unité. Malgré un ultime baroud de ses hommes, Wingate doit s’effacer…

Ce roman possède deux qualités principales. L’intrigue particulièrement solide crée un subtil suspense, sur la véracité des affirmations de Carl Rice et Vanessa Kohler, ainsi que sur leur devenir. Sont-ils menacés par ce général si puissant, ou ce dernier s’inquiète-t-il de leur santé mentale ? Le second atout favorable, c’est la description de la carrière militaire supposée de Carl Rice et des manipulations d’une agence secrète américaine, dont l’existence parait crédible. Au milieu de tout cela, la fragile avocate doit discerner le vrai du faux. Peut-être des alliés inattendus l’aideront-ils, ou bien son fils et elle deviendront-ils aussi des cibles ? D’une belle densité, riche en détails, l’ambiance est ici vraiment captivante.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :