Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Pierre Boussel : Le royaume des sables (Éd. Jigal, 2009)

09-BOUSSELJeanne Sorbier, 23 ans, se revendique fashion victim. Elle vit chez son père, plombier en banlieue parisienne, avec lequel elle est très complice. Après un stage en institut de beauté, Jeanne est engagée par les Cosmétiques Ravanel. Pour la promo de son nouveau parfum, La Rose des Sables, M.Ravanel va tourner une publicité au Thalifet. Les décors désertiques ce petit état entre Orient et Asie sont l’idéal. Jeanne est la régisseuse du projet. Entre autres, elle devra gérer la désagréable top model engagée à prix d’or par Ravanel. Dans l’avion, Jeanne s’informe sur le Thalifet auprès d’autochtones. Elle devrait mieux écouter leur réponse : “Quelques Occidentaux s’y promènent. Une poignée s’y aventure. Rares sont ceux disposés à le comprendre.”

Un groupe de patrons français ayant été récemment rançonné au Thalifet, l’équipe de tournage est protégée lorsqu’elle se rend sur le site choisi, un insolite cimetière de bateaux au cœur du désert. Malgré cela, un vol de matériel se produit dès la première nuit. Implicitement, Ravanel accuse leur guide, Kashang. L’homme est énigmatique, en effet. Suite à une négociation incertaine, l’équipe ayant quitté les lieux, Jeanne apparaît comme l’otage de Kashang. Quand l’armée locale approche, ils prennent la fuite pour un trajet de plusieurs jours à dos de chameau. Leur périple à travers le désert les amène à un campement. Jeanne est finalement “l’invitée” du prince de ce royaume des sables, Al Hassan Kel Izmad. Il n’apprécie guère ces complications, alors qu’il maintenait une paix relative avec les autorités du Thalifet. Jeanne est parfaitement bien traitée, tandis qu’Al Hassan cherche la meilleure solution pour résoudre la situation.

Les services secrets internationaux suivent de près la supposée prise d’otage. En France, le père de Jeanne, reste raisonnablement inquiet. Son ami Fréminville, du service antiterroriste, sait la jeune femme repérée (par GPS) au campement d’Al Hassan, homme qui n’est pas réputé dangereux. Quand Jeanne tente de fuir sur un chameau, Al Hassan et Kashang la rattrapent au moment où elle croise une patrouille. Kashang abat sans hésiter les soldats, sans qu’Al Hassan puisse s’y opposer. L’accord entre le terroriste et le prince risque fort de bientôt devenir caduc. Al Hassan conduit Jeanne dans une bourgade, où elle va être facilement récupérée par les services secrets. Revenue en France, Jeanne s’aperçoit qu’elle est une star. Grâce à quelques images d’elles tournées dans le désert, bien exploitées par Ravanel, on a surnommé l’otage “La rose des sables”. Marquée par son séjour dans le désert, Jeanne décide brusquement de retourner au Thalifet. Elle ne tarde pas à retrouver Al Hassan, avec lequel elle va encore traverser bon nombre de dangers…

Il ne s’agit nullement d’un simple polar, intéressant mais ordinaire. Non, c’est un authentique roman d’aventure, dans le respect de la meilleure tradition, que présente ici Pierre Boussel. Les tribulations de son héroïne nous entraînent dans un tourbillon de péripéties, auxquelles elle doit s’adapter tant bien que mal. La situation de notre jeune accro de la mode, éloignée de la civilisation moderne, amène évidemment quelques sourires. Elle est inévitablement fascinée par les étranges espaces désertiques, servant de décor à cette histoire. On sent que l’auteur aime les contrées et les peuples qu’il évoque. Naturellement, ces états gangrenés par le terrorisme sont sous surveillance, même si l’efficacité des services secrets apparaît relative. Page 160, Boussel propose une explication à la facilité de recruter des activistes prêts à tout. À cause de la télé captée partout, des bimbos californiennes excitent des types dans leurs pays de misère, où ces filles ne viendront jamais. Frustration d’un impossible rêve américain, qui les envoie vite chez les radicaux de l’Islam. Un suspense mouvementé, absolument passionnant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :