Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Pierre Hanot : Serial Loser (Mare Nostrum éd. -Coll.Polar Rock- 2007)

08-HANOT-2007Ce chanteur a été refoulé chez tous les producteurs, recalé du showbiz. Son handicap : il est gros. Pas énorme, plutôt catégorie Douillet. À la limite, on lui proposerait le genre chanteur rigolo en chemise hawaïenne. Pas son truc, c’est un pur et dur. Pour accéder au Top50, il décide de procéder par élimination. Supprimer les nazes trustant indûment les meilleures ventes.

Il commence par le n°9 du classement, un vieux chanteur à chapeau melon qui refait surface. L’ancien prétend aider les nouveaux talents. Beaucoup de frais et un premier contact foireux, lui font comprendre que c’est un escroc. Un de moins. Le n°8 est une de ces découvertes inutiles de la téléréalité, un habitué des clubs gays. La solution : une simple overdose, « pas pour casser du pédé, mais pour javelliser la profession. » Place au n°7, chanteur engagé, un baroudeur, la quintessence de la chanson française. S’il a le biceps flatteur, il n’est pas si costaud, le champion de la musculation.

Ce n’est pas un ex-gendarme perspicace qui va arrêter le règlement de comptes. Il suffit de le suriner, avant de le découper. Attiser la rivalité entre le n°6, rappeur mou, et le n°4, rappeur speed, et le résultat est garanti. Le n°5 du Top50, c’est un groupe qui électrise les foules. “Au barbecue, les quatre petits cochons!” Après avoir été l’icône des junkies, le n°3 joue au type clean. Bonne dose d’alcool, maxi shoot, et c’est réglé. La snobinarde n°2, épouse d’un pédant philosophe, vivent dans les Alpes suisses, en altitude. Il les propulse vers leur destin. Le mari ayant théorisé sur le suicide, personne ne s’interroge.

Reste la number one du classement. La libertine qui entretient le mystère, il la qualifie de reine des putes. S’imposant gorille dans le club échangiste fréquenté par la chanteuse, il devient intime de son univers érotico-ésotérique. Puisqu’elle aime le sado-maso, il va lui en donner. Exit la star. Mission accomplie, plus rien ne s’oppose à ce qu’il connaisse lui aussi son heure de gloire. Mais un petit chanteur jaloux rôde…

À travers la série criminelle de son héros, Pierre Hanot s’amuse à dézinguer quelques grands noms pipolisés de la chanson. On savoure autant les portraits ironiques, que les méthodes variées utilisées par le corpulent chanteur. On adhère vite à son programme de nettoyage. Certaines “victimes” sont des personnages-types, d’autres sont aisément reconnaissables. Soulignons une fois encore le plaisir d’écriture de l’auteur : « Lui le chanteur engagé, icône militante de la gauche caviar et des enculeurs de mouches, moi le novice inconnu en vedette américaine, première partie d’une demie heure, saqué à la sono, châtré aux éclairages. Malgré le champ de mines, j’emballe le public. Le public ne veut plus me lâcher, trois rappels, et l’autre boude toute la soirée, sous prétexte que je lui ai volé son jouet… » Un polar rock véritablement jouissif !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :