Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Sandra Brown : Métal brûlant (L’Archipel, 2008)

08-BROWN-SandraDestiny est une petite ville de Louisiane. Sa seule industrie, c’est la fonderie des Hoyle. Elle est dirigée par l’autoritaire Huff Hoyle, avec ses fils Chris et Danny. Les conditions de travail y sont épouvantables. Mais Huff n’a nullement l’intention de sécuriser son usine. Encore moins d’y laisser entrer un syndicat. Vivant depuis dix ans en Californie, Jane Lynch est la fille de Huff. Elle déteste ce père qui lui a gâché sa jeunesse. Si elle revient à Destiny, c’est pour saluer la mémoire de son frère Danny, qui vient de se suicider. Dès son arrivée, elle est approchée par Beck Merchant. Cet ami de Chris est l’avocat des Hoyle.

Si le vieux shérif est à la solde de Huff Hoyle, son jeune adjoint doute que Danny se soit suicidé. Jane décide de rester quelques jours, afin d’éclaircir la question. Son père estime que Danny était un faible, et que son récent intérêt pour la religion n’a rien arrangé. Se suicider dans un cabanon de pêche, alors que Danny n’aimait pas la pêche, c’est curieux. Surtout, Jane apprend que son frère était heureux de bientôt se marier. La jeune femme réalise combien la fonderie paternelle est dangereuse pour les ouvriers. Elle est prête à soutenir Charles Nielson, un leader syndical qui lance l’idée d’une grève à l’usine.

Un nouvel accident grave donne du poids au combat de Nielson pour la sécurité. Si elle n’est pas insensible au charme de Beck Merchant, Jane n’oublie pas que l’avocat défend les Hoyle. Deux hommes sont suspects, concernant la mort de Danny. Son cynique frère Chris, qui tente d’obtenir un alibi auprès de sa maîtresse. Et Slap Watkins, voyou à peine sorti de prison, qui ne cache pas sa haine des Hoyle. Tous deux nient. Même si un procès truqué l’a blanchi, le rôle de Chris dans la disparition du militant ouvrier Iverson reste incertain. Déjà son père connut jadis un cas similaire avec un certain Sonnie Hallser.

En fuite, Slap Watkins est recherché par la police après avoir agressé Jane. Pour perpétuer son nom, Huff Hoyle ne serait pas mécontent que Beck Merchant épouse sa fille Jane. Mais la grève qui prend bientôt un nette ampleur cause des incidents près de son usine. Les autorités font fermer la fonderie. Les policiers tiennent une preuve contre Slap Watkins. Celui-ci est tué par Chris, en légitime défense, dans le cabanon où est mort Danny. Mais Beck et Jane ont compris que Slap n’était qu’un exécutant engagé par Chris. Découvrant la vérité, Huff tire sur son fils. Quant à Beck, il accomplissait sa vengeance contre les Hoyle…

La qualité majeure de Sandra Brown, c’est sa maîtrise de la narration. Ayant d’abord écrit des romans sentimentaux de bon niveau, elle a ainsi appris à raconter une histoire, à la rendre captivante. Dans ce Métal brûlant, plusieurs contextes alimentent l’intrigue. Une part de romantisme, puisque l’auteur y excelle. L’aspect criminel est bien présent, avec un douteux suicide. Les secrets issus du passé des Hoyle constituent un autre élément capital. La situation sociale reste essentielle, autour de cette dangereuse usine jamais modernisée, où les accidents sont nombreux. Récit très détaillé, ce qui le rend d’autant plus passionnant. Quant aux personnages, présentés avec justesse, ils sont absolument crédibles. Le plus réussi étant, sans doute, le despotique Huff Hoyle. Ces deux semaines agitées à Destiny, en compagnie de la rousse Jane, sont un vrai plaisir de lecture.

On peut juste regretter que ce roman soit rééditité chez J'ai Lu dans une collection "romantique" plutôt que polardeuse, Sandra Brown étant connue pour ses premiers titres dans cette catégorie. Cette romancière a évolué vers des scénarios plus solides en suspense noir. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :