Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Thierry Jonquet : Le manoir des immortelles (1986 / 2003)

JONQUET-MANOIRIl s'appèle Hadès, un pseudonyme inspiré de la mythologie. Hadès surveille des inconnus auxquels il a attribué des numéros. Certains, qu'il estime impurs, doivent être éliminés. C'est le cas de n°52, retrouvé décapité sur un chantier. L'enquête est confiée au commissaire Salarnier. Celui-ci s'inquiète pour son épouse, atteinte d'un cancer. On identifie la victime, médecin légiste. Récemment, deux autres cadavres similaires ont été trouvés. On a utilisé la même arme : une faux.

Dans son manoir délabré, Hadès est obsédé par la fière et douce Lola. Un nouveau s'est approché d'elle. Il se renseigne sur ce n°56. Il ne va pas tarder à le supprimer. Les policiers remarquent un point commun entre les victimes : un marbrier funéraire, un responsable des cimetières de la ville, un réalisateur préparant un documentaire sur les tableaux évoquant la mort, et le médecin légiste. Malgré les traitements, l'épouse du commissaire est décédée. Après les obsèques, il reprend l'enquête. Les victimes avaient rendu visite à la même prostituée opérant en appartement. Cette Nadine est hors de cause. Un policier va la protéger. Salarnier organise une planque autour de chez elle. Plusieurs clients sont interceptés et contrôlés.

Hadès a repéré un nouveau, baptisé n°57. Il s'agit de l'adjoint de Salarnier. Le piège fonctionne, les policiers cernent Hadès. Mais il parvient à s'échapper. Malgré la surveillance, Hadès oblige Nadine à le suivre au manoir...

Un fou criminel empruntant le nom d'Hadès, gouverneur de l'empire des morts : si c'était la seule originalité, cela resterait bien faible. Grâce à une habile narration et à l'omniprésence de la mort, l'auteur installe ici une ambiance fort particulière. Il nous propose une vraie enquête mystérieuse et singulière, des héros hors normes, de légers sourires, dans un climat déroutant. Cet excellent roman n'est pas le plus connu du regretté Jonquet, pourtant c'est un de ses plus inventifs.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :