Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques polars et bédé        de Claude Le Nocher - ABC POLAR

1850 chroniques - faites défiler la page - ou cliquez sur l'initale du nom de l'auteur recherché

Thomas H.Cook : Les ombres de la nuit (2002)

11-COOK-2002En ces années 1930, la famille Chase habite Port Alma, une petite ville du Maine, sur la côte Est des Etats-Unis. S’entendant bien, les frères Billy et Calvin Chase affichent des caractères fort différents. Billy a hérité de sa mère un romantisme exacerbé, tandis que Cal est un pragmatique dont le réalisme frise la froideur. Devenus adultes, ils choisissent chacun leur voie. Billy succède à son père, à la tête d’un journal local, le Sentinel. Après des études de droit, Cal est engagé au bureau du procureur Hap Ferguson. Leurs parents vivent désormais séparés. Les deux fils restent présents autour d’eux. Âgé d’une trentaine d’année, Cal est un solitaire, client régulier de la maison close d’une ville voisine. N’ayant rien perdu de son esprit romantique, Billy attend la femme idéale.

À l’automne 1935, arrivant de nulle part, Dora March s’installe à Port Alma. Elle trouve vite un emploi : il s’agit de s’occuper d’un vieillard grognon, Ed Dillard, qui a déjà usé quelques employées de maison. Selon le témoignage de l’avocat de Dillard, la sincérité et la gentillesse de Dora March envers le vieil homme n’ont fait aucun doute. D’ailleurs, à son décès, elle refuse tout héritage. Séduit par la jeune femme, Billy engage ensuite Dora au journal. Elle ne manque pas d’intuition, comme dans l’affaire Hendricks. L’incendie de la maison de ce dernier n’est pas vraiment suspect. Pourtant il cumule trop de malchance pour ne pas y voir des suppositions criminelles. Constatant que Billy se rapproche de Dora, Cal tient à en savoir davantage sur elle. Que Dora March vienne de New York ne le renseigne guère. Néanmoins, un magazine racontant des histoires insolites lui offre une clé quant à l’identité de Dora.

La jeune femme confirme à Cal qu’elle ne fait que passer ici. Quelque chose dans sa voix me disait que c’était vrai; que pour des raisons que j’ignorerais sans doute toujours, Dora était une victime de la vie… Au printemps, Billy est de plus en plus certain qu’il a trouvé le grand amour. Maintenant, Dora participe à la gestion du journal, ce qui déplait un peu aux vieux employés. Cal la trouve toujours énigmatique, mais beaucoup moins fragile qu’elle ne semblait à son arrivée. Le 27 novembre, Dora disparaît de Port Alma, alors que Billy vient d’être assassiné. Le shérif T.R.Pritchart fait correctement son boulot, mais traquer la fugitive n’est pas de son ressort. Marqué par le décès de son frère, Cal tente une improbable contre-enquête. Ses propres souvenirs, les témoignages locaux, la maison sans décor ni grand confort de Dora, ne lui donnent que peu d’éléments. C’est dans le désert californien qu’il va trouver des réponses sur Dora…

Il est inutile de vanter les mérites des livres de Thomas H.Cook, parmi les plus passionnants romans noirs actuels. Ce titre publié en France en 2002 démontre, à tous points de vue, la finesse de l’auteur. Déjà, les portraits de chaque membre de la famille Chase sont un régal de nuances subtiles. Bien qu’ils s’en défendent, et malgré leurs grandes différences, les deux frères ont une relation quasiment fusionnelle. Cet épisode de quelques mois est retracé avec maints détails, assortis d’une psychologie convaincante. Les conditions réelles du crime et le mystère entourant Dora March restent omniprésents durant l’ensemble du récit, jusqu’à l’ultime dénouement. La qualité majeure de Thomas H.Cook, c’est sa souplesse narrative. Il associe adroitement les faits présents, passés, et d’autres plus anciens encore, dans un récit à la logique impeccable. Excellent !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :