Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

Brice Pelman : Les cafards (Fleuve Noir, 1971)

 

Clélia est la jeune épouse de Maître Chalandier. Victime d'un chantage, elle n'en parle pas à son mari. Elle accepte de payer Brignoux, afin qu'il taise son passé à elle, et ne nuise pas à l'ambition politique de Chalandier. Alors qu'elle se trouve chez Brignoux, ce dernier est assassiné par un nommé Slimane. Celui-ci est un professionnel du meurtre, engagé peu avant par un certain Marchand. Ledit Marchand est un intermédiaire, agissant pour une autre victime du maître-chanteur. Slimane s'est aperçu qu'il existait un témoin de son crime. Il croit qu'elle est l'actuelle complice de Brignoux, sa victime. Bien que Clélia se soit enfuie, Slimane a facilement retrouvé sa trace. Il contacte Marchand, qui prend ses ordres auprès du commanditaire. Oui, il faut éliminer au plus tôt la jeune femme.

Rémy Looch (dit Noé) et ses amis sont des anarchistes. Ils veulent perturber les élections. Ils vont s'en prendre à Clélia, pour toucher Chalandier. Voilà qui pourrait bien servir les plans de Slimane. Dans l'immédiat, il a mieux à faire que de tuer cette jolie femme. Il a toujours dû payer pour le sexe. Il compte garder Clélia pour lui pendant un temps, tout en prétendant l'avoir supprimée. La véritable complice de Brignoux existe bien. Elle contacte Chalandier, reprenant à son compte le chantage. Pendant ce temps, Clélia est enfermée dans une cave, comprenant mal ce qu'il lui arrive. Elle va bientôt prendre goût à une étrange “confiserie”, qui va lui faire perdre la raison...

Brice Pelman organisa ici un habile chassé-croisé entre les personnages. Intrigue sinueuse qu'il est conseillé de bien suivre pour en apprécier la subtilité. D'autant que les dérapages psychologiques de Clélia vont bientôt brouiller les cartes.