Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

Brice Pelman : Un innocent, ça trompe (Fleuve Noir, 1982)

Au centre de cette famille niçoise, se trouve le jeune Thomas. C'est un ado pas comme les autres, un handicapé mental avec son propre système de pensée, ses lubies et ses petits plaisirs. Auprès de lui, son père Julien qui est libraire, sa mère infirmière en chef Suzy, sa tante Pauline qui s'occupe de la maisonnée. Coup de chance, Julien gagne près d'un milliard de centimes au Loto. Il pense utiliser ce pactole pour les enfants handicapés tel que son fils. Mais il existe un cercle de personnes moins fiables, autour de cette famille Virlanger. À commencer par le docteur Schreiner, patron de Suzy, capable d'utiliser le chantage pour coucher avec elle. Et aussi Élise de Leuze, employée que Julien s'apprête à congédier, snobinarde dont la franchise n'est pas la principale qualité.

Thomas disparaît, certainement victime d'un kidnapping. Les exécutants sont deux frères, Tony et Lazare, truands sans envergure. Ils agissent pour le compte de quelqu'un, bien sûr. Une rançon frôlant le milliard de centimes, il y a intérêt à ne pas rater l'affaire, ni la remise de la somme. Si peu armé devant les problèmes, Thomas est forcément en danger pendant ce temps, d'autant qu'il a des médicaments à prendre impérativement. On peut s'interroger sur le rôle de la journaliste Catherine Brousset, éventuelle complice du rapt. Levert, responsable du service s'occupant de Thomas, ou l'orthophoniste Françoise ne sont pas moins suspects. Le policier Ferdinand Le Chai, amant de Françoise, pourrait devenir un allié efficace pour Julien Virlanger, afin de retrouver Thomas...

Le thème est épineux, délicat à traiter dès lors qu'est évoqué un jeune handicapé mental. Brice Pelman le présente sans apitoiement inutile, ni effets émotionnels larmoyants. Pour modèle, il avait l'exemple de son fils, atteint d'une maladie rare. Il s'inspire donc un peu de sa vie, ayant possédé lui-même une librairie, comme ici le père de famille. Néanmoins, il n'oublie pas de nous proposer une très belle intrigue à suspense.