Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Claude LE NOCHER

Viveca Sten : La Reine de la Baltique (Albin Michel, Spécial Suspense, 2013)

Divorcé de sa femme Pernilla à la suite d'un drame familial qui le perturbe encore, Thomas Andreasson est âgé de trente-sept ans. Ancien policier maritime, il est maintenant affecté à la criminelle du commissariat de Nacka, près de Stockholm, en Suède. Grand blond aux yeux bleus, Thomas n'est pas encore un enquêteur chevronné. Son supérieur, le chef de la police, est assez bienveillant à son égard. Fille de ce dernier, sa collègue Carina cache peu son admiration pour Thomas. Lui a besoin de se ressourcer dans le proche archipel voisin, où il possède une maison sur l'île de Harö. C'est sur l'île de Sandhamn, dont ils sont tous deux originaires, qu'habite son amie d'enfance, Nora Linde. Mère de deux jeunes fils, Nora est mariée à un médecin, Henrik Linde, qui outre son métier est passionné de regates. Du même âge que Thomas, Nora est juriste d'entreprise pour une banque. D'ailleurs, on lui a proposé une belle promotion, mais déménager mettrait en péril son équilibre familial.

Un cadavre est découvert sur le rivage de l'île de Sandhamn. Entortillé dans un filet de pêche, il semble être resté longtemps dans l'eau. Thomas étant un familier des lieux, on lui confie l'enquête, en relation avec sa supérieure. Berggren, la victime, n'ayant pas laissé de message suicidaire, il peut s'agir d'un accident. Solitaire s'alcoolisant fort, l'homme a pu tomber d'un des ferries pour la Finlande passant à proximité de l'île. Sa seule famille, c'est la quinquagénaire Kicki, croupière de casino. De retour après avoir été employée en Grèce, elle n'est pas suspecte. Par contre, elle connaît un secret de son cousin Berggren. Kicki se rend sur l'île de Sandhamn, espérant y trouver la fortune, peut-être par une sorte de chantage. Mauvaise initiative, car son cadavre est bientôt retrouvé dans la chambre où elle avait pris pension. “L'enquête venait de changer radicalement de nature”, constate Thomas quand il est chargé de faire la lumière sur ce deuxième meurtre.

Menuisier à Sandhamn et artiste peintre, Jonny Almhult a probablement des raisons de culpabiliser et de s'éloigner de son île. À l'analyse, l'autopsie de Kicki recèle des surprises. Si elle a été frappée, c'est une hémorragie interne sans rapport qui a causé sa mort. Par son métier, le cousin Berggren peut avoir été impliqué dans un trafic d'alcools et de vins, magouille bien plus juteuse qu'on pourrait le penser. Un des responsables de l'entreprise affirme que s'il y a coulage, c'est très limité. Tout en s'occupant de sa famille, et de ses beaux-parents venus pour les régates, Nora Linde suggère une piste. Vaguement suspecté par le policier, Jonny Almhult est découvert noyé, flottant près d'une plage de l'île. “Thomas en était intimement convaincu : ces trois-là avaient été assassinés par une seule et même personne.” Si ses soupçons sont justes, Nora risque de se mettre elle-même en danger...

 

À travers cette première affaire, nous faisons la connaissance du duo composé de Thomas Andreasson et de Nora Linde. Leurs aventures semblent jouir d'un beau succès en Suède. Thomas est un policier ouvert d'esprit, sans agressivité. Pas totalement sûr de lui, cela lui évite d'afficher trop de certitudes. Il reste marqué par un drame, mais il est en bonne voie pour une nouvelle étape de sa vie. Nora apporte quant à elle une tonalité “familiale”, car son quotidien est largement évoqué. C'est une juriste, pas une enquêtrice pro. Sans nuire à l'intrigue, quant au titre, on peut préciser que la Reine de la Baltique désigne le vieux phare de Grönskär, emblématique de cette baie.

Immobilier et tourisme sont envahissants, comme si souvent sur les côtes pittoresques. “Du jour au lendemain, des choses comme le droit de pêcher, chasser, ou voter au sein de la communauté avaient commencé à se négocier. Ce qui allait de soi dans l'existence sur l'île de Sandhamn se voyait d'un coup évalué et affublé d'un prix.” L'atout de Thomas et Nora, c'est leur implantation depuis toujours dans cet archipel de la baie de Stockholm. Ils en mesurent les usages, et les îliens n'ont (presque) pas de secrets pour eux. L'auteure nous fait partager la beauté des paysages, sans jamais négliger le suspense. Un séduisant roman d'enquête, avec un duo complémentaire et sympathique qu'on espère suivre dans d'autres histoires de la série.